Elhadj Mansour Fadiga, premier imam de la mosquée de Nongo

A l’occasion de la célébration de l’Aïd El Kébir (la fête de Tabaski) ce mardi, 20 juillet 2021, Elhadj Mansour Fadiga, le grand imam de Nongo, a appelé le président Alpha Condé à la tolérance et au pardon face à ses adversaires politiques. Le guide religieux a également invité les acteurs politiques au dialogue pour régler les différends qui se posent entre eux pour éviter la souffrance aux Guinéens, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui a effectué sa prière de Tabaski dans cette maison de Dieu.

C’est après avoir dirigé la prière (deux rakats) qu’Elhadj Mansour Fadiga a déroulé son sermon devant les nombreux fidèles qui remplissaient la mosquée de Nongo. Et, dans son prêche, l’imam a tout d’abord invité les Guinéens à « emprunter le chemin de la cohésion » pour faire de la Guinée un havre de paix, « un paradis sur terre ». Elhadj Mansour Fadiga s’est ensuite adressé au président Alpha Condé qu’il invite d’aller de main molle dans le bras de fer avec ses adversaires politiques.

« À monsieur le chef de l’Etat, je salue la voie entamée en ce qui concerne la grâce présidentielle en faveur de certains détenus politiques. Je prie monsieur le président de continuer dans le même sens. En effet, la grandeur d’un chef n’existe pas dans les châtiments contre ses ennemis et ses adversaires, mais plutôt dans un match de pardon et la manière de faire convertir ses ennemis en amis. Je souhaite aussi vivement le démarrage rapide du cadre de dialogue que vous avez mis sur pied et qui est salutaire », a dit l’imam de Nongo.

Par ailleurs, Elhadj Mansour Fadiga a demandé aux acteurs politiques de l’opposition à prendre part au dialogue pour décrisper le climat politique tendu depuis l’élection présidentielle contestée du 18 octobre 2020 en Guinée.

« En ce concerne mes compatriotes politiciens de l’opposition, ma doléance envers vous est de prendre part à ce dialogue qui doit être inclusif et sincère pour une sortie heureuse de la crise. C’est notre souhait le plus ardent. Les fils de ce pays doivent enterrer la hache de guerre pour faire face au développement de notre chère Guinée qui ne mérite pas du tout la misère et la souffrance », a indiqué Elhadj Mansour Fadiga.

Mamadou Yaya Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 622673681

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin