Depuis plus d’un an et demi, le président de la République, le professeur Alpha Condé a annoncé aux fabricants de briques traditionnelles à Kankan la mise à disposition de 14 machines, appelées « Hydra forme ». L’objectif de cette initiative présidentielle était de transformer la confection des briques artisanales en briques modernes. Mais, jusqu’à ce mercredi 5 avril 2017, les fabricants traditionnels des briques n’ont pas encore reçu ces machines, a constaté le correspondant de Guineematin.com à Kankan.

Au total, il y a plus de 400 personnes qui fabriquent des briques le long du fleuve Milo et qui devraient recevoir les engins promis par le chef de l’Etat.

Dans la journée de ce mercredi 5 avril 2017, le correspondant local de Guineematin.com a trouvé monsieur Ousmane Condé sur le site de la fabrication artisanale des briques, derrière le quartier Briquerie, au bord du fleuve Milo. Mais, le doyen ne veut même pas en parler, tellement qu’il est déçu.

« Tout le monde sait qui a envoyé les machines et qui a reçu les machines. En tout cas, nous, on n’a rien reçu », répond-il amère.

Visiblement tous déçus de cette supercherie qui avait pourtant fait rêver plus d’un, tous les fabricants trouvés sur place ont dit ne pas vouloir réagir. « La solution à notre problème se trouve avec Dieu et non avec une personne. Donc, on continue notre travail comme d’habitude», a précisé le doyen Ousmane Condé.

En attendant ces machines promises par le président Alpha Condé, la fabrication des briques cuites continue à accentuer la dégradation poussée de l’environnement. Ce qui ne peut laisser aujourd’hui personne indifférent ; il suffit de faire un tour le long du fleuve Milo.

Il importe de rappeler que c’est lors d’une visite à Kankan, le 09 mai 2015, que le président Alpha Condé avait annoncé la mise à disposition de ces machines aux fabricants traditionnels des briques. Mais, après avoir été gardées un moment au quartier Bordeaux, ces machines auraient été remises à des hommes du RPG arc-en-ciel et non aux fabricants traditionnels des briques. Ce qui fait que la même pratique de briques cuites se poursuit à Kankan, accentuant ainsi la dégradation de l’environnement.

Enfin, joint au téléphone dans la soirée de ce mercredi, monsieur Mamby Camara, le secrétaire permanent du RPG arc-en-ciel à Kankan, a confirmé que c’est bien lui qui assure la supervision et la distribution de ces machines. Sur les détails de cette distribution, monsieur Camara a dit avoir déjà envoyé deux à Mandiana, deux autres à Siguiri. Egalement, Mamby Camara a promis de faire envoyer les machines de Kouroussa et de Kérouané. Et, qu’un autre nombre (qu’il n’a pas déterminé) sera remis à ceux de Kankan…

A suivre !

De Kankan, Amadou Oury Souaré pour Guineematin.com

Tél. : 628 42 16 32

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin