Comme annoncé précédemment, à l’instar de leurs coreligionnaires du pays, les fidèles musulmans de la capitale guinéenne ont célébré ce mardi, 20 juillet 2021, la fête de Tabaski (ou l’Aïd El Kebir). A la grande mosquée de Bambéto (dans la commune de Ratoma), c’est l’imam Elhadj Mamadou Saïdou Diallo qui a officié la prière. Et, dans son sermon, le guide religieux a dénoncé les maux qui gangrènent l’administration et la justice guinéenne. L’imam a également indexé le déficit de confiance qui règne entre les gouvernants et les gouvernés en Guinée. Il a également invité les Guinéens de sortir des théories du complot et d’aller se faire vacciner contre la COVID-19, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui a prié à Bambéto.

Devant les fidèles qui venaient d’accomplir les deux rakats au compte de cette grande prière de fête, Elhadj Mamadou Saïdou Diallo a déploré la « corruption à grande échelle » qui mine la Guinée. L’imam s’est indigné du fait que la course effrénée pour l’accumulation de richesses prenne le dessus sur l’honnêteté intellectuel et la justice.

« Nous savons tous aujourd’hui comment se comporte notre administration. C’est la corruption. Si tu as une affaire à gérer dans un bureau, il faut passer par les pots de vin. Au niveau de la justice, il y a trop de corruption. Si tu veux être rétabli dans tes droits à la justice, il faut passer par la corruption. Pour avoir raison, il faut débourser de l’argent. Celui qui n’a pas raison est prêt de passer par la corruption, donner l’argent pour avoir raison. Ceux qui jugent sont aussi prêts à prendre cet argent  pour mener bien leur vie. Mais, cela va leur coûter cher à l’au-delà. Donc, de nos jours, notre  justice fait pitié et cela est très grave dans un pays ; parce que pour avoir raison, tu vas donner tout ce que tu as comme bien », a dénoncé Elhadj Mamadou Saïdou Diallo.

Abordant la question de la réticence de certains citoyens face à la vaccination contre la COVID-19, l’imam de Bambéto a pointé du doigt le déficit de confiance qui existe actuellement entre le peuple et les autorités. Cependant, Elhadj Mamadou Saïdou Diallo a demandé aux Guinéens d’accepter la vaccination pour préserver leur santé et celle de leur famille.

Elhadj Mamadou Saïdou Diallo, premier imam de la mosquée de Bambéto

« Les citoyens refusent de se faire vacciner contre la Covid19 ; et, cela fait pitié. Il y a un manque de confiance entre les gouvernants et les gouvernés. Même si les gouvernants envoient de bonnes choses à la population, les citoyens vont émettre des doutes tout simplement parce qu’il y a un manque de confiance entre eux. Ça, c’est un grand problème. Il faut beaucoup prêter attention à cela ; allons nous faire vacciner, c’est très important. Chacun doit aller se faire vacciner contre la Covid19, ça ne fait rien sauf te donner la santé », a insisté Elhadj Mamadou Saïdou Diallo, avant de formuler des prières et bénédictions pour les fidèles musulmans d’ici et d’ailleurs.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel. :620589527/664413227

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin