Honorable Ousmane Gaoual Diallo

Chers compatriotes

En cette journée commémorative de l’Aïd el Adha – Fête de Tabaski, il m’est particulièrement agréable vous d’adresser à vous et à vos familles respectives, mes vœux sincères pour une grande communion dans la prière et la fraternité.

Comme vous le savez, nous célébrons cette fête dans un contexte encore très particulier chaque année étant tributaire de ces réalités. Ainsi, rendons grâce au créateur qui par son pouvoir infini et sa volonté à lui seul, nous a permis de vivre cet instant de piété conformément à nos coutumes et mœurs.

Cette chance, de nombreux autres concitoyens ne l’ont malheureusement pas eue soit parce qu’ils sont malades et alités, soit parce qu’ils ne sont plus de ce monde, certains sont morts d’une manière naturelle, d’autres sont des martyrs connus ou anonymes de notre démocratie à la croisée des chemins. Puisse Dieu le Tout-Puissant les accueillir dans son paradis.

À côté de nos martyrs, il est également ceux qui, attendent injustement en PRISON. Libéré récemment sous condition avec trois de mes collègues pour des raisons médicales, je suis passé par là et enduré le même calvaire avec la plupart d’entre eux durant plusieurs mois.

Qu’ils reçoivent ici, l’expression de ma solidarité entière à laquelle je joins mon appel et mes prières pour leur libération sans délai. Comme leurs familles, nous sommes dévastés par cette tragédie qui n’avaient pas lieu d’être.

Au cours de mon expérience douloureuse en prison qui n’a pas encore connu son épilogue, vu les conditions de notre libération, les soutiens se sont manifestés à tous les niveaux. Ils viennent tout naturellement de l’UFDG et l’ANAD mais aussi d’autres partis politiques tout bord confondu.

J’exprime un sentiment particulier à nos familles biologique et politique. Mais aussi à toutes les bonnes volontés tant en Guinée qu’à l’étranger. Ma profonde reconnaissance à mon épouse et à mes enfants qui ont enduré sans désemparer. Je sais que des personnes et personnalités connues ou anonymes, qu’elles aient agi officiellement ou en privé, se sont investies sans relâche pour notre élargissement.

Je les en remercie infiniment. Je ne doute pas que le processus engagé ira à son terme pour une Guinée apaisée où l’expression des opinions se fera dans le respect mutuel, la tolérance et la cordialité. Que tous ceux et toutes celles qui se sont investis pour notre libération en soient remerciés. Je n’oublie personne.

Que les Guinéens et Guinéennes dans leur ensemble reçoivent l’expression de ma reconnaissance et ma profonde gratitude.

L’avenir de la Guinée s’écrit chaque jour, nous l’espérons mieux car ce pays ne saurait se construire dans l’injustice et la délation érigées en mode de gouvernance. Je suis persuadé que cette véracité sera partagée de toute part.

En effet, la démocratie est tributaire de contradictions tout en étant une exigence du monde civilisé. Vouloir l’étouffer serait donner un coup d’arrêt à tout processus de développement ; à toute volonté du vivre-ensemble dont notre peuple a besoin. Je suis sûr que chacun d’entre nous en prend de plus en plus conscience.

Loin de céder au triomphalisme, mon engagement est le même : défendre la patrie dans la légalité et avec détermination. Dans cette optique, ma ligne de conduite sera irréversiblement guidée par la tolérance, le respect des lois et principes républicains pour une Guinée solidaire et unie. Si cela comportait des risques, il est un devoir de les assumer sans aucun esprit de revanche.

Pour terminer, j’aimerais remercier l’ensemble de la presse pour les efforts déjà consentis et en cours dans le cadre de cette procédure et la lutte démocratique. Par le travail quotidien des médias rien ne passera désormais sous silence.

Encore une fois, bonne fête de Tabaski

Que Dieu bénisse la Guinée et les Guinéens

Je vous remercie

Conakry le 20 juillet 2021

Honorable Ousmane Gaoual Diallo, Coordinateur de la Cellule de Communication, Membre du Conseil politique de l’UFDG

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin