La fête du travail a été célébrée dans la cité de l’alumine. Sous la présidence de Mme le préfet, les différentes couches sociales ont effectué le traditionnel défilé au centre ville. Un défilé marqué cette année par le tour du cyclisme réalisé par 29 cyclistes de la fédération guinéenne de cyclisme, rapporte la correspondante de Guineematin.com à Fria.
A la fin du défilé, dirigeants et syndicalistes se sont retrouvés dans la salle des actes de la mairie pour les discours.

Dans sa communication officielle, monsieur Abdoulaye Diaby, secrétaire général de l’Union locale des travailleurs de Fria a tout d’abord rendu hommage à tous les syndicalistes avant de plaider pour une meilleure condition de vie des travailleurs. « En cette journée spéciale, nous exhortons le gouvernement guinéen à l’amélioration des conditions de vie des travailleurs guinéens, l’application correcte du SMIG à tous les contractuels, l’immatriculation des camarades à la caisse nationale de sécurité sociale et l’entretien des logements administratifs des cadres », a plaidé Abdoulaye Diaby.

Après les doléances de monsieur Diaby, Mme le préfet a rassuré les travailleurs que leurs doléances seront examinées et leur a alors demandé de se donner la main et de changer de mentalité.

Du côté des travailleurs de l’usine Rusal Friguia, c’est la joie, l’espoir qui renaît après quatre années d’arrêt des activités qui reprennent petit à petit par la rénovation des installations.

Chez les fonctionnaires, même son de cloche que le secrétaire général de l’union locale des travailleurs, l’amélioration de leur condition de vie est ce qu’ils souhaitent le plus.

De Fria, Djenabou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (224) 628 28 67 44/ 657 10 69 95

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin