A l’instar de tous les travailleurs du monde, le personnel de la société téléphonie mobile Orange Guinée a célébré dans l’allégresse, ce 1er mai 2017, la fête internationale des travailleurs. Massivement mobilisés avec leur section syndicale au sein de leur siège principal, à Donka dans la commune de Dixinn, ils se sont tous dirigés à l’esplanade du palais du peuple pour effectuer le défiler au même titre que les autres travailleurs issus des différents corps socio-professionnels, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

A cette occasion, le secrétaire général des travailleurs de la Société Orange Guinée monsieur Damantang Camara a eu à rappeler que cette date du 1er mai reconnue mondialement comme étant la fête internationale de travail a débuté en 1886 à Chigago et cela est répandu dans le monde entier.

« Aujourd’hui, on tient à ce que tout le monde fête le 1er mai pour dire aux employés qu’ils ont droit à 8 heures de travail. C’est sur ce plan que nous les délégués syndicaux d’Orange Guinée, nous avons pris l’initiative à chaque premier mai d’organiser cette réjouissance en faisant un petit déjeuner ; puis, partir défiler au palais et au retour on prend encore le déjeuner au sein de notre siège principal. Cela permettra aux employés de prendre de repos avec convivialité », a annoncé le syndicaliste de la Société.

Monsieur Camara estime que tout travailleur doit défiler ce jour symbolique et mémorable pour rendre honneur et hommage au travail qu’il effectue.

Il a fait comprendre que les travailleurs guinéens dans leur globalité ont une difficulté de rémunération. «Les travailleurs guinéens ont une difficulté de rémunération. On sait que le salaire des guinéens n’est pas bon. On n’a pas une grille salariale adaptée à la réalité. Les travailleurs guinéens sont les plus mal payés de la sous-régions. Et, chaque année, il y a hausse des prix de transports, de loyers, et le panier de la ménagère » a-t-il cité.

Pour le cas spécifique de la Société Orange Guinée, souligne-t-il, « on cherche toujours à améliorer le salaire parce que c’est la cellule de base de tout fonctionnement d’un travailleurs », a-t-il fait remarquer.

Damantang Camara a, dans sa communication, demandé aux travailleurs guinéens de se donner la main. « Je demande aux travailleurs guinéens de se donner la main, écouter, suivre et soutenir les centrales syndicales et leurs différentes structures pour que l’amélioration des conditions de vie soit favorable ; car, nous remarquons qu’en Guinée, le travail est très difficile mais aussi les conditions de salaire sont misérables », a-t-il dit.

Enfin, le chargé à l’information, monsieur Kamano a dit que la Société Orange Guinée compte célébrer cette fête avec ses employés dans la paix, dans la quiétude, dans la bonne humeur et dans l’entente cordiale en montrant une image d’une Guinée forte à l’image des travailleurs guinéens.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 654 416 922/664 413 227

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin