Contrairement aux chiffres annoncés par la police routière, plusieurs accidents de la circulation ont été enregistrés à Conakry à l’occasion de la célébration des fêtes de fin de l’année 2018 et du nouvel an 2019. Au centre Mère et Enfants situé dans le quartier Kaporo Rails par exemple, 20 cas d’accidents ont été enregistrés à cette occasion, a appris Guineematin.com des responsables de la structure sanitaire.

« A l’occasion de la fête de fin d’année, nous avons enregistré pas mal d’accidentés : des accidents graves et des accidents non graves. Le 31 décembre 2018 et le 1er janvier 2019, on a enregistré 20 cas d’accidents de circulation dont 13 garçons et 7 filles blessés. Tous étaient en état d’ébriété », indique Docteur Alpha Oumar Diallo, médecin au centre Mère et Enfants.

Dr. Alpha Oumar Diallo

Selon le médecin, « Il n’y a pas eu de morts, mais il y avait des blessés graves. On a pris en charge certains et on a référé ceux qu’on ne pouvait pas gérer dans notre centre dans les CHU. Ce sont principalement les patients qui avaient des traumatismes crâniens avec perte de connaissance. Il y en avait 4 dont 3 garçons et une fille. On a enregistré aussi 5 cas de fractures ».

Pour réduire le nombre d’accidents de la circulation à l’occasion des fêtes, Docteur Alpha Oumar Diallo pense qu’il faudrait une prise de conscience de la part des uns et des autres afin d’éviter au maximum la consommation de l’alcool et toutes les sortes de stupéfiants.

A rappeler que de son côté, la police routière a dit avoir enregistré seulement deux accidents de la circulation le 31 décembre 2018 et le 1er janvier 2019 à Conakry.

Fatoumata Djouldé Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin