Mory Kolonfon Diakité, maire de Kankan

C’est une mise en garde contre les enfants, mais le message du maire de la commune urbaine de Kankan est directement adressé aux parents. Dans sa logique de faire respecter la décision du ministre de l’administration portant interdiction des feux d’artifice pendant les fêtes de fin d’année, Mory Kolonfon Diakité menace de faire arrêter quiconque s’amuserait à faire usage de pétards dans sa juridiction géopolitique.

Dans un entretien accordé au correspondant local de Guineematin.com hier, mercredi 23 décembre 2020, le maire de Kankan s’est montré très ferme sur cette question. Mory Kolonfon Diakité annonce que des dispositions sont prises pour éviter qu’un seul pétard ne retentisse dans la ville.

« Nous avons pris des dispositions en informant tous les chefs de quartiers. On leur a demandé d’informer, à travers les lieux de rencontre, les pères de famille afin de prendre toutes les dispositions pour éviter que les enfants ne tirent des pétards qui ressemblent aux bruits des fusils et qui vont troubler l’ordre public. C’est formellement interdit par le ministre de l’administration », a rappelé l’autorité locale.

Mory Kolonfon Diakité ajoute que « toute personne appréhendée en train de s’amuser avec les feux d’artifice sera arrêtée par la police. Les chefs de secteurs vont faire de telle sorte que ceux qui s’amuseront avec les feux d’artifice soient arrêtés. Les présidents de jeunesse des quartiers vont veiller à ce que cela soit respecté. Toute personne qui sera appréhendée en train de le faire sera arrêtée », insiste le maire de Kankan.

A noter que pour le moment, cette interdiction n’est pas respectée à Kankan. Car, chaque soir, des bruits de pétards se font entendre dans la ville. Le phénomène est très remarquable notamment au marché Dibida.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

 

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com