préfetsComme nous l’annoncions dans un des précédents articles de Guineematin.com, la formation des préfets et des cadres de l’administration centrale sur la matière BRIDGE (Bâtir des Ressources en Démocratie Gouvernance et Élections), organisé par la CENI depuis le mardi 30 août dernier, a pris fin ce samedi 03 septembre 2016.

Dans son discours d’ouverture, le commissaire de la CENI, Jacques Bonimy, a rappelé que la formation BRIDGE est le cours de perfectionnement le plus complet qui existe dans le domaine de l’administration électorale.

 Après la remise des satisfecits aux participants, au nom de ses paires, Aziz Diop, le préfet de Kankan, a remercié la CENI pour cette opportunité avant de formuler quelques recommandations. « Après examens d’échanges fructueux que nous avons eu durant ces 5 jours de formation, face aux réalités courantes sur le terrain, nous, participants, recommandations à la CENI : de prendre toutes les dispositions pour que les matériels électoraux soient sur les lieux indiqués au plus tard la veille du scrutin. À la CENI, de professionnaliser ses démembrements. Nous participants, encourageons la CENI à développer et renforcer la qualité du partenariat technique avec le ministère de l’Administration du territoire et de la Décentralisation », a-t-il recommandé.

Dans son discours réponse, le Président de la CENI, Bakary Fofana, a remercié les participants pour leur engagement. « C’est un très grand plaisir pour nous d’avoir eu cette coopération, cette collaboration avec le ministère de l’Administration. Nous sommes obligés d’aller ensemble sur le terrain parce que la notion d’élection dans le processus démocratique implique justement une charge énorme pour les administrateurs et tous ceux qui servent l’Etat », a-t-il dit, rappelant que la CENI va organiser très bientôt une formation sur la question de la logistique qui est une des recommandations faites par les préfets.

Enfin, dans son discours de clôture, le ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, Boureima Condé, salué cette initiative de formation. « À partir de là, je reste convaincu que sur le terrain, vous accomplirez honorablement et dignement vos missions. En tout état de cause, vous devez avoir à l’esprit que nous devons réussir l’organisation d’élection libre et crédible », a dit le général Boureima Condé, exprimant aussi le souhait que cette formation soit élargie aux gouverneurs, sous-préfets…

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

 

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin