Lancée le 9 janvier dernier, la grève des enseignants appelée par le SLECG, entre dans une nouvelle semaine ce lundi, 20 janvier 2020. Si le mouvement paralyse les cours dans la plupart des écoles publiques du pays, la proviseure du lycée Donka, dans la commune de Dixinn (Conakry), elle, se félicite de la situation qui prévaut dans son école.

Interrogée par un reporter de Guineematin.com, Mamadia Camara Sangaré a indiqué que plus de la moitié des enseignants programmés ont répondu présent et ont donné cours ce lundi.

Mme Sangaré Mamadia Camara, proviseure du lycée Donka

« Je félicite et remercie les enseignants qui ont trouvé qu’il fallait venir travailler avec les enfants. Cela me réjouit à plus d’un titre. Aujourd’hui, j’ai 9 enseignants présents sur 15 programmés. Et au niveau des élèves, on a 401 sur 562 programmés. Donc, cela me réjouit », a-t-elle déclaré, tout en espérant que les autres accepteront de venir reprendre les cours dans les prochains jours.

Au collège Donka également, certains enseignants ont répondu présent ce lundi alors que d’autres continuent d’observer le mot d’ordre de grève du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée. Et, selon la principale de cette école, Hadja Diaka Diaby, les professeurs qui sont venus ont donné cours jusqu’à 10 heures. « Aujourd’hui, 11 enseignants étaient programmés, et 7 ont répondu présent. Ils ont donné les cours jusqu’à 10 heures. Les élèves aussi ont répondu présents au niveau des classes de 7 année 1 et 2 », a-t-elle indiqué.

A l’école primaire de Dixinn Centre 1, notre reporter s’est vu refuser l’accès. « Ici, il faut un ordre de mission visé par la DCE pour entrer et faire un constat », a lancé la directrice de l’établissement.

Il faut noter que malgré la satisfaction de certains responsables d’écoles, la grève des enseignants fait des effets sur le terrain. Car, même les enseignants qui se rendent en classes ne donnent cours que jusqu’à 10 heures, dans la plupart des cas. Alors qu’en temps normal, les cours se déroulent jusqu’à 14 heures.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin