Honorable Aly Kaba, président du groupe de la majorité parlementaire

Le Chef de la majorité parlementaire, l’Honorable Aly Kaba, était ce jeudi, 31 décembre 2020, face à la presse, pour aborder des questions d’intérêt national, a suivi Guineematin.com, à travers un de ses journalistes.

Tout naturellement, le Président du Groupe RPG-Arc-En-Ciel, a entamé ses propos par formuler ses meilleurs vœux de nouvel an au peuple de Guinée, à la presse et à sa famille politique.

 

Ensuite, cet acteur de la majorité parlementaire est largement revenu sur le concept « Gouverner autrement », lancé par le Pr Alpha Condé, après sa victoire pour un 3ème mandat. Dans les débats de questions-réponses, l’Honorable Aly Kaba, a abordé plusieurs sujets d’actualité dont la formation d’un nouveau gouvernement, du refoulement à l’aéroport du Président de l’UFDG et de la poursuite des activités parlementaires.

 

« Le portrait-robot du futur gouvernement. Il faut rappeler que la nomination des ministres relève de la seule discrétion du Président de la République. Il appartient donc au Chef de l’Etat de désigner un Chef de gouvernement qui répond aux aspirations portées par le Président de la République. Pour ceux qui parlent de gouvernement d’union nationale, il ne faut pas confondre cela à la main tendue du Président de la république. Le 1er cas est évoqué dans une situation de crise. Ce qui n’est pas le cas en Guinée. Le second, je dis oui, cette main tendue du Président de la république est l’expression d’une volonté politique largement partagée. Il a été élu à la base d’un programme politique que les Guinéens ont cru et soutenu. Pour sa mise en œuvre, il a besoin de choisir des cadres au-delà des clivages ethniques, régionalistes et même politiques », a précisé le Président de la majorité parlementaire.

 

Après avoir apprécié la nouvelle attitude du leader de l’UFR, Sidya Touré, qui réclame le dialogue, Aly Kaba, rappelle que seule une telle attitude peut aider le pays à avancer.

« Le dialogue est une vertu cardinale qui permet à l’homme de se surpasser et de régler ses problèmes », a-t-il expliqué.

 

S’agissant du blocage à l’aéroport de leader de l’UFDG et principal opposant du régime, le Président de la majorité parlementaire se veut prudent.

«…On aurait dû chercher à savoir est-ce que les conditions à remplir pour sortir sont là. On apprend rien à l’autre quand ça concerne son secteur ».

 

La même prudence a prévalu lorsqu’il s’est agi de parler de la mort de Roger Bamba, militant de l’UFDG et travailleur parlementaire, mort à l’hôpital, alors qu’il était en détention à la maison centrale sans jugement.

 

« Je présente mes sincères condoléances à la famille de Roger Bamba…Vous comprendrez que le Président du Groupe parlementaire s’occupe plus du travail du groupe parlementaire. Après le décès de Roger Bamba, le Secrétaire général de l’Assemblée nationale a tenu une conférence de presse qui a traité la question et c’est largement suffisant », a estimé ce haut cadre de la mouvance présidentielle.

 

L’autre manche de cette rencontre avec les hommes de médias a concerné le travail parlementaire, après l’adoption du budget de l’année qui s’annonce.

 

Il reste entendu que l’Assemblée nationale n’a plus qu’une seule session qui dure 9 mois. Elle commence le 5 octobre de chaque année et finit le 4 juillet. Les députés ont l’obligation de restituer les travaux parlementaires à leurs mandants, mais c’est pendant les vacances parlementaires, de juillet à septembre.

 

« Après l’adoption du budget de l’Etat, le travail continue. Il appartient au Bureau de proposer un avant-projet de chronogramme, puis à la conférence des présidents avant la tenue de la plénière, si on a des textes. On n’est pas en congé », a indiqué l’Honorable Aly Kaba.

 

Le conférencier a par ailleurs salué les députés de son groupe pour la qualité du travail et leur participation aux différentes activités du parlement. Il a rappelé d’ailleurs, qu’en si peu de temps, le travail abattu par les députés de la 9ème législature.

 

C’est sur ces notes de satisfaction exprimées par le patron du groupe de la majorité parlementaire, qui avait à ses côtés le Vice-président de la commission des lois, l’Honorable Moustapha Diané et le Directeur de la communication, Abdel Ben Condé, que cette rencontre a pris fin.

Abdallah BALDE pour Guineematin.com

Tél. : 628 08 98 45

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin