Les Honorables Dembo Sylla, Amadou Damaro Camara et Aly Kabé (de la gauche vers la droite)

La 5ème conférence mondiale des présidents de parlement s’est déroulée hier et aujourd’hui, jeudi 20 août 2020. Mais, à cause de la pandémie de Covid-19 qui sévit dans plusieurs pays du monde, cette conférence placée sous l’égide de l’Union interparlementaire (UIP) s’est déroulée en vidéoconférence. Depuis son bureau, l’Honorable Amadou Damaro Camara, le Président de l’Assemblée nationale de Guinée, a fait son baptême de feu et marqué sa présence au sein de la plus importante organisation parlementaire du monde, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était au Palais du peuple.

Regroupant 179 parlements membres, la conférence a traité plusieurs thèmes dont la mise en place des économies inclusives et durables pour permettre d’assurer le bien-être et la justice pour tous. Un thème que le Chef du parlement guinéen a abordé ce jeudi. Selon l’Honorable Damaro Camara, cette thématique, d’une importance capitale, doit être traitée sous deux plans : international et national.

« Nous voyons la chose sur deux aspects. Sur le plan international, c’est la création des grands ensembles comme la CEDEAO. Cette pandémie du Coronavirus a montré que toutes les économies sont interdépendantes et les théories protectionnistes du genre  »mon pays d’abord », ne marchent pas. Nous devons avoir une solidarité entre les économies. La CEDEAO, en 45 ans d’existence, en est une parfaite illustration. Cette organisation a permis non seulement la libre circulation des hommes, mais également permis aux peuples de l’espace CEDEAO de bénéficier des retombées de la bauxite qui se trouve en Guinée, de l’or au Ghana, du pétrole au Nigeria, du diamant en Sierra Léone… dans une interdépendance croissante. Sur le plan national, en Guinée par exemple, l’Assemblée nationale est particulièrement fière d’avoir voté deux lois qui sont les symboles de redistribution directe des richesses nationales aux pauvres qui sont identifiées dans un recensement national, à travers un programme appelé Agence nationale d’inclusion économique et sociale (ANIES), et aussi au niveau local par l’identification des besoins par les élus locaux ; que ce soit en construction d’écoles, de postes de santé et d’appuis aux groupements économiques de jeunes et de femmes pour l’amélioration de leur niveau de vie… Je crois que dans l’ensemble, que ce soit sur le plan national ou international, les parlements doivent jouer leur second rôle en plein qui est le contrôle de l’action gouvernementale », a soutenu le Président du parlement guinéen.

A la fin de cette communication de l’Honorable Amadou Damara Camara, le Président du groupe Alliance patriotique, Honorable Dembo Sylla, qui a pris part à la rencontre aux côtés du Chef de la majorité, Honorable Aly Kaba, s’est dit satisfait.

Honorable Dembo Sylla, président du groupe alliance patriotique

« C’est vraiment une note de satisfaction. On vient de terminer la conférence en ligne des Parlements membres de l’UIP qui s’est déroulée du 19 au 20 août 2020. Grâce aux efforts de notre Président de l’Assemblée nationale, nous avons eu l’opportunité de suivre cette conférence qui regroupe 179 parlements du monde entier. Et, ce qu’il faut retenir, c’est que notre président, a eu l’opportunité d’intervenir parmi les 30 Présidents de parlements nationaux qui ont été choisis pour s’adresser à toutes ces représentations des peuples à travers le monde. C’est une joie en ce qui nous concerne en tant que député et une fierté pour le peuple de Guinée, et un réconfort national. Parce qu’aujourd’hui, l’Assemblée nationale, à travers son Président, aussi bien ici au siège de l’institution, qu’ailleurs, est en train de s’inscrire dans le jeu global et mondial de négociations de toutes les Assemblées et parlements du monde. Et, aujourd’hui, notre participation à cette conférence mondiale est la preuve que Honorable Amadou Damaro Camara, a mis sur orbite notre Assemblée nationale afin qu’elle puisse jouer son rôle de grand représentant du peuple ici en Guinée et sur l’arène internationale », a dit l’Honorable Dembo Sylla.

A rappeler que cette 5ème Conférence mondiale des Présidents de parlement est organisée en étroite coopération avec le Parlement d’Autriche et les Nations Unies. Créée en 1889, l’UIP est actuellement dirigée par la députée mexicaine Gabriela Cuevas Barron.

Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin