En marge de la célébration de la journée mondiale des travailleurs, ce samedi 1er mai 2021, 10 organisations syndicales (COSATREG, UGTG, CGFOG, ONSLG, CGTG, CGSL, SIFOG, SLECG, UDTG, UNTG et CONASIG) réunies au sein d’une coalition dénommée Mouvement Syndical Guinéen, ont adressé quelques doléances aux autorités guinéennes. Elles demandent notamment la revalorisation du SMIG de 440. 000 à 1.500.000 francs et l’augmentation de 50% des salaires des fonctionnaires.

Guineematin.com vous propose ci-dessous le cahier de charge que ces organisations syndicales ont adressé au gouvernement guinéen :

Yamoussa Touré, secrétaire général de la COSATREG

A l’occasion du 135ème anniversaire de la fête internationale du travail, le mouvement syndical guinéen à l’honneur de soumettre au gouvernement et au patronat le présent cahier de charge.

Concernant l’Administration Publique, le mouvement syndical guinéen demande.

1-La revalorisation du Salaire minimum interprofessionnel garantie (SMIG) à hauteur d’un million cinq cent mille francs (1.500.000 GNF).

2-Augmentation de 50% de salaire indiciaires des fonctionnaires et les pensions

3-L’engagement à la Fonction Publique des enseignants contractuels en situation de classe.

4- Le maintien du prix du carburant à la pompe à 9000 GNF

5-La reprise des élections sociales

6-Le renouvellement du mandat des membres du conseil d’administration dont les mandats sont échus.

7-Audit de la caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS)

8-Révision des conventions collectives des branches

9-Mise en place d’une banque de l’habitat

10-Réorganisation de l’inspection générale du travail

11-Le relèvement de l’allocation familiale, de l’indemnité de transport et de logement.

12-Le respect de la liste des emplois protégés

13- Guinéenisation des postes

Conakry le 1er Mai 2021

Le Mouvement Syndical Guinéen

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin