Me Sory Daouda Camara, président des huissiers et Me Djibril Kouyaté, bâtonnier de l’ordre des avocats

C’est la fin de la crise qui paralysait l’appareil judiciaire guinéen depuis un mois environ. Ce mardi, 11 mai 2021, les huissiers de justice et les avocats ont décidé de suspendre leur débrayage, qui visait à protester contre la non-exécution des décisions de justice. Ils ont annoncé cette décision à l’issue d’une assemblée générale tenue à la Cour d’appel de Conakry, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui est sur place.

Les revendications des grévistes ne sont pas encore satisfaites, mais l’évolution des négociations engagées avec le ministère de la Justice augurent une issue favorable à leur mouvement de protestation. C’est pourquoi, les huissiers de justice et les avocats ont décidé de reprendre le travail, en attendant la fin des travaux du comité technique mise en place pour plancher sur les propositions de sortie de crise.

Me Sory Daouda Camara président de la chambre de huissiers de justice de Guinée

C’est Me Sory Daouda Camara, le président de la chambre nationale des huissiers de justice de Guinée, qui a annoncé cette décision, au sortir d’une assemblée générale des huissiers et des avocats tenue à la Cour d’appel de Conakry. « Nous avons décidé de suspendre momentanément le mot d’ordre débrayage d’un côté, et de boycott de l’autre, jusqu’à ce que le comité d’experts finisse les travaux. Donc dès à présent, les deux professions reprendront les activités jusqu’à ce que le délai imparti au comité d’experts arrive à terme », a dit l’huissier de justice.

A rappeler que c’est le 12 avril 2021 que la chambre nationale des huissiers de justice de Guinée a déclenché une grève générale et illimitée pour protester contre le fait que ses membres ne parviennent pas à exécuter certaines décisions de justice. Une situation due au refus du procureur général de délivrer des réquisitions permettant à ces auxiliaires de justice de se faire accompagner par les forces de sécurité pour aller faire leur travail.

Quelques jours plus tard, le barreau de Guinée a décidé d’arrêter toutes les activités des avocats pour accompagner les huissiers de justice dans leur démarche. Une nouvelle rencontre est prévue lundi prochain entre les grévistes et le ministère de la Justice pour tenter de trouver une solution à cette crise.

Saïdou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tel: 620589527/664413227

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin