Imaginez la Guinée sans réseau dans les téléphones (appel, SMS, etc.), sans connexion internet… C’est ce que les employés des sociétés de la téléphonie et des fournisseurs d’internet menacent de faire subir à la Guinée pour faire regretter nos gourmands dirigeants leurs décisions impopulaires, qui ne visent qu’à renflouer leurs poches. Ce lundi, 31 mai 2021, le bureau de la fédération syndicale autonome des télécommunications, réuni au grand complet au siège de MTN à Coléah, a reçu la presse dont Guineematin.com, pour procéder à la lecture de sa déclaration de préavis de grève.

Le syndicat professionnel des télécommunications, a rappelé dans cette déclaration adressée au Chef du département de tutelle, les démarches infructueuses effectuées auprès des autorités pour trouver une solution au problème de la sur taxation que subit le secteur des postes et télécommunications.

« Comme vous le savez, notre Fédération vous a saisi à travers un courrier daté du 13 Avril 2021 pour dénoncer la sur taxation du secteur des postes, télécommunications et assimilées et en même temps marquer notre opposition totale à l’application de l’arrêté N° 457 du 29 Mars 2021 du Ministère des postes et Télécommunications.

Suite à ce courrier, nous avons été invités à la date du 27 Avril 2021 par le régulateur pour échanger sur le sujet. Cette réunion avec le régulateur n’a donné aucun accord et depuis cette date nous n’avons pas été contactés par vous pour statuer sur la question », a précisé Abdoulaye Barry.

Poursuivant, le patron de la FESATEL a souligné que la présente décision de préavis de grève a été validée depuis le lundi 24 mai 2021 à travers une déclaration adressée aux travailleurs  par la FESATEL et les représentants des différentes délégations syndicales affiliées composées des principaux opérateurs de téléphonies et fournisseurs d’accès internet du pays, à savoir : ETI S.A-CELLCOM GUINEE-ORANGE GUINEE-VDC TELECOM-MTN GUINEE.

Pour motiver sa décision, la FESATEL rappelle que son combat permanent vise essentiellement la protection et la garanti des emplois dans le secteur des postes et télécommunications ainsi que l’amélioration des conditions de vie des travailleurs.

En conséquence, s’ils n’obtiennent pas de satisfaction à leur revendication, les travailleurs des postes et télécommunications, à travers leur syndicat, entendent d’aller en grève dès le 11 juin 2021, à l’expiration du délai du présent préavis.

« Nous vous prions de bien vouloir considérer la présente (ndlr : déclaration) comme le préavis de grève qui débute le lundi 31 mai 2021 et termine le jeudi 10 Juin 2021 », a martelé le Secrétaire général de la FESATEL.

En outre, Abdoulaye Barry avertit que  le présent Préavis concerne tous les travailleurs des sociétés de Téléphonies mobiles et ceux des fournisseurs d’accès Internet.

« Les salariés pourront choisir de cesser le travail dès l’expiration du préavis de grève, après le dépôt de l’avis de grève par notre Fédération », conclut-il en présence de ses collègues syndicaux, déjà en rang serré pour la défense des causes des travailleurs de secteur névralgique de l’Etat.

Abdallah BALDE pour Guineematin.com

Tél. : 628 08 98 45

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin