Jovenel Moïse, président de la République d’Haïti

La nuit dernière, le président de la République d’Haïti, Jovenel Moïse, 53 ans, a été assassiné par un commando armé ! Mais, contrairement au Maréchal du Tchad, Idriss Deby Itno, qu’on dit avoir été tué au front, le dirigeant haïtien a été attaqué dans sa résidence privée. Également blessée lors de cette attaque, son épouse, Martine Marie Etienne Joseph, a été hospitalisée dans un état grave. 

Dans la matinée de ce mercredi, 07 juillet 2021, c’est le Premier ministre par intérim qui a appelé la population au calme en attendant son adresse à la Nation.

À préciser que les opposants haïtiens ne reconnaissaient plus la légitimité du président Jovenel Moïse depuis le 07 février dernier. Mais, ils ne réclamaient sa mort ; mais, sa traduction en justice.

« La situation sécuritaire du pays est sous le contrôle de la police nationale et des forces armées d’Haïti. La démocratie et la république triompheront », a assuré le bureau du Premier ministre intérimaire, Claude Joseph.

Dans la matinée de ce mercredi, les rues de la capitale, Port-au-Prince, sont désertes ; mais, des médias locaux parlent des actes de pillage dans certains endroits.

Après le dictateur tchadien, Idriss Deby Itno, le mardi 20 avril 2021, aujourd’hui Jovenel Moïse est le deuxième chef d’État contesté qui est assassiné en trois mois dans son pays.

À suivre !

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin