banditismeL’acte s’est passé ce vendredi 02 septembre 2016, aux environs de 13 heures 30, au carrefour qui mène à l’usine matelas de Concasseur, sur la Transversale 2, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters. C’est un jeune d’une vingtaine d’années qui a été pris en flagrant délit de cambriolage, grâce à la vigilance d’une femme.

Ce jeune homme, muni d’un tournevis, a fait irruption dans l’un des magasins et a essayé d’ouvrir le coffre contenant les recettes de la vente journalière. Assise au côté opposé de la route, une voisine signale l’intrusion d’une personne dans le magasin du voisin. Aussitôt dit, les jeunes accourent vers le magasin et le jeune cambrioleur panique. Aux premières interrogations, il se présente comme étant le jeune frère du magasinier. Voyant l’affluence du voisinage vers le lieu, il s’empresse de dire qu’il était un client. Pris de panique  par la tournure des événements, il avoue qu’il était venu voler.

Il a eu son salut grâce à l’intervention des sages qui ont conseillé de ne pas le maltraiter, alors que des jeunes surexcités voulaient en finir avec lui. Après trente minutes d’attente, le magasinier, qui était à la mosquée pour la prière du vendredi, est arrivé sur les lieux. Informé, il est allé aussitôt chercher la gendarmerie.

Au même moment, les jeunes avaient attaché le présumé voleur. Si certains disaient de le bastonner, d’autres ont fait preuve de sagesse, estimant que si mort s’en suivait, on ne parlerait pu de vol, mais de meurtre.

C’est entre-temps que deux agents de la gendarmerie sont arrivés sur les lieux pour envoyer le cambrioleur à l’escadron numéro 2 de Hamdallaye.

A suivre !

Abdoulaye Oumou Sow pour  Guineematin.com

Tél.: (00224) 620848501

 

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin