La triste nouvelle a suscité une grande surprise à Mali, une préfecture relevant de la région de Labé, en Moyenne Guinée. Une jeune fille a été attaquée et tuée par une nuée d’abeilles dans le district de Tinsira. La victime, Fatoumata Diako Souaré, 18 ans, souffrait d’un handicap physique. Ce qui l’a empêchée de fuir pour échapper aux insectes. Joint au téléphone par le correspondant de Guineematin.com basé à Labé, un frère de la jeune fille est revenu sur les circonstances de ce drame.

« C’est hier (vendredi 30 avril 2021) que des abeilles ont attaqué ma sœur. Depuis longtemps, ces abeilles avaient leur nid dans un manguier, c’est là-bas qu’elles ont quitté pour semer la panique dans le village. Elles sont venues s’attaquer à ma sœur qui était assise devant notre concession. Malheureusement, elle ne pouvait pas se déplacer parce qu’elle infirme. Donc les abeilles ont enveloppé tout son visage.

Nous l’avons tout fait pour tenter de la débarrasser de ces insectes, mais en vain. Nous l’avons emmenée d’abord à côté du feu pour voir si les abeilles allaient fuir, sans succès. Nous avons aussi utilisé de l’essence pour tenter de les chasser, mais impossible. Lorsque les abeilles l’ont laissée, ma sœur était déjà dans un état grave. Nous l’avons transportée à l’hôpital préfectoral de Mali, où elle a reçu des soins. Mais malheureusement, elle n’a pu survivre, elle a rendu l’âme aujourd’hui », a expliqué Idrissa Souaré.

La victime, Fatoumata Diako Souaré, a été inhumée ce samedi à Tinsira, son village natal.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin