Le programme d’appui à l’intégration socio-économique des jeunes (INTEGRA), financé par l’union européenne, a organisé à Labé du 28 novembre au 05 décembre 2020, avec le soutien de la GIZ et du Ministère de l’Enseignement Technique, de la formation Professionnelle et de l’Emploi, une formation de formateurs dans les filières professionnelles les plus porteuses en Guinée. Cette session de formation fait suite à une première organisée du 08 au 14 octobre 2020, dans les régions d’intervention de Faranah, Labé, Mamou et Kindia.

C’est dans ce cadre que 28 formateurs sélectionnés sur la base de leur expérience professionnelle dans les métiers ciblés par la Direction Nationale de l’Apprentissage et des Formations post primaire et secondaires (DNAFPSS) ont bénéficié d’une formation pédagogique dans l’Approche par les Compétences, méthodologie retenue pour l’élaboration des programmes de formation en Enseignement Technique et formation professionnelle. Ces programmes ont été ciblés sur la base d’une étude des besoins du marché du travail et de l’emploi réalisée en 2018. Ce sont respectivement les filières du carrelage, de l’électricité-bâtiment, du staff-masticage, d’auxiliaire d’élevage, d’installation des pompes à usage domestique et d’irrigation, de couture et de Maraîchage-Pépinières qui ont été choisies en vue de leurs perspectives d’emplois.

La supervision de cette formation des formateurs a été assurée par le Directeur National de l’Apprentissage et des Formation Professionnelles Post-Primaire et Secondaire appuyé par l’Inspecteur Général Adjoint de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle. La formation a été assurée pour la circonstance par un des Professeurs à l’Ecole Normale des Professeurs d’Enseignement Technique et Professionnel.

Les principales thématiques développées durant cette formation ont été les techniques de préparation d’une leçon selon l’Approche par les Compétences (APC), les techniques d’animation et les techniques d’évaluation des apprentissages selon l’APC. Ces différentes présentations assorties de travaux individuels et de travaux en groupes ont permis aux formateurs à travers les débats riches et fructueux d’approfondir ces différentes techniques et d’être capables de donner une formation de qualité aux futurs bénéficiaires du programme INTEGRA dans l’objectif de faciliter leur insertion socio-économique et réduire la migration irrégulière. Cette formation permettra également à ces jeunes (2880 au total pour les 4 régions) de saisir les opportunités d’emplois durables qui existent bel et bien dans notre pays doté d’un important potentiel économique. Car, il est bien possible de naître, vivre, grandir et réussir en République de Guinée.

Le Conseiller Technique du Programme INTEGRA/GIZ basé à Labé a tenu à rappeler les objectifs visés et surtout les résultats attendus en termes d’indicateurs qui ciblent la qualification professionnelle de courte durée de 2880 jeunes pour cette première phase dans les régions ciblées de Faranah, Kindia, Labé et Mamou. Il a également fait état d’une dimension importante de ce programme qui se focalise aussi sur la formation en entreprenariat des jeunes ainsi que les entrepreneurs en activité. Car, selon le Conseiller technique, « Ces jeunes deviendront soit des entrepreneurs eux-mêmes ou seront utilisés comme techniciens par d’autres entreprises des secteurs formel et informel. Et, cela va aussi permettre de réduire de façon drastique le taux de chômage qui est très élevé dans notre pays et de réduire aussi l’immigration clandestine à travers laquelle nous perdons des milliers de jeunes aujourd’hui sur le continent Africain ».

Sory Keita, porte parole des participants

Le porte-parole des formateurs, Mr Sory Keita de la filière Electricité-bâtiment, a, au nom du groupe, remercié le formateur pour la qualité de la prestation ainsi que les autorités de tutelle pour la supervision et leur forte implication durant toutes les séquences de formation. Les formateurs se disent être outillés pour dispenser la formation à travers les différentes techniques apprises. Néanmoins, ils ont insisté sur la nécessité de poursuivre cette formation à travers des ateliers surtout pour le module évaluation des apprentissages qui est le plus complexe.

A L’issue de l’évaluation finale, les formateurs ont sollicité la mise à disposition de chacun des formateurs de toute la documentation pour les filières. Le Représentant de l’Inspection Régionale de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle a procédé à la clôture de l’atelier en remerciant et félicitant au nom de Mr l’Inspecteur les participants pour leur assiduité et tout l’intérêt qu’ils ont accordé à la formation à travers leur forte implication dans les travaux.

Le programme INTEGRA se veut une contribution pour amorcer de nouvelles dynamiques dans le développement socio-économique en Guinée. Financé par l’Union européenne au titre du Fonds fiduciaire d’urgence de l’Union européenne pour l’Afrique, INTEGRA crée des opportunités pour la jeunesse guinéenne à travers la préparation à la vie professionnelle dans les établissements scolaires, la réalisation d’infrastructures économiques, la formation professionnelle, la création d’emplois durables et le développement de l’entrepreneuriat.

Ainsi, à travers ce programme, ce sont plus de 15 000 jeunes qui seront directement accompagnés pour mettre en œuvre cette nouvelle dynamique socio-économique par la création d’emplois et l’appui au développement de l’entrepreneuriat en Guinée.

Suivez INTEGRA Guinée sur Twitter| Facebook |

Suivez la Délégation de l’Union européenne en Guinée sur Twitter | Facebook |

#INTEGRA_GUINEE | #AfricaTrustFund | #UNCDF | #PNUD | #ITC | #ENABEL | #GIZ | #TeamEurope | #EUSolidarity | #AUEU | #UE

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin