En séjour de travail en Guinée depuis jeudi dernier, 03 juin 2021, le président gambien, Adama Barrow, a effectué une visite guidée sur les installations du barrage hydroélectrique de Souapiti. Il était accompagné par le Premier ministre guinéen, Ibrahima Kassory Fofana, de la ministre de l’Energie, ainsi que plusieurs personnalités. Le chef de l’Etat gambien a mis à profit cette occasion pour appeler les chefs d’Etat des pays membres de l’OMVG à « libérer leurs contributions » pour faire de l’interconnexion électrique une réalité au bénéfice des populations de cette zone d’intégration, rapporte Guineematin.com à travers son envoyé spécial.

Avant de se rendre sur le chantier de Souapiti, l’hôte de marque de Conakry depuis quelques jours et président de l’OMVG (organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie) a eu droit à un briefing sur les objectifs de l’interconnexion électrique entre la Guinée, la Guinée Bissau, le Sénégal et la Gambie. A travers le haut-commissaire de l’OMVG, Elhadj Lansana Fofana, le président Adama Barrow a été informé que le projet d’interconnexion est de 183 kilomètres en haute tension dans pays (la Gambie) et deux postes y seront installés (un à Soma et un autre à Birikama). « Ces deux postes pourront couvrir une bonne partie des besoins électriques de la Gambie », a laissé entendre le haut-commissaire de l’OMVG.

Sur le terrain, le président Adama Barrow a été impressionné par la qualité de ce gigantesque barrage hydroélectrique de Souapiti qui suscite déjà beaucoup d’espoir en Guinée et dans la sous région ouest-africaine. Le chef de l’Etat gambien, visiblement très satisfait des travaux effectués sur ce site, a exprimé tout l’importance et l’attention qu’il accorde à cette infrastructure qui s’inscrit dans le cadre de l’ambitieux projet d’interconnexion dont son peuple se sent hautement concerné.

«Je profite de cette visite pour remercier le Président de la République de Guinée et son gouvernement pour m’avoir donné l’opportunité de venir sur ce site et voir ce projet. Personnellement, je ne suis pas quelqu’un qui ose l’hélicoptère ; mais, compte tenu de l’importance de ce projet, j’ai voulu prendre le risque parce qu’il fallait que je vienne voir le site et pouvoir rendre compte. En tant que Président, je suis le représentant du peuple gambien et ce projet intéresse socialement tout mon peuple et ça m’intéresse à plus d’un titre », a dit le Président Adama Barrow.

En sa qualité de président en exercice de l’OMVG, le chef de l’Etat gambien a profité de cette visite pour appeler ses homologues des pays membres de l’OMVG à libérer leurs contributions pour la réalisation du projet d’interconnexion. Adama Barrow aussi félicité le président guinéen Alpha Condé qui a payé toutes les contributions de la Guinée qui couvrent jusqu’à l’année 2021.

« Je lance un appel aux présidents des autres pays, le Sénégal, la Gambie, la Guinée Bissau et la Guinée, que tout le monde libère leurs contributions pour faire en sorte que ce projet livre sa promesse. Je sais que le problème budgétaire est un défi pour l’organisation. Et, c’est pour ça que je fais appel à tous les chefs d’Etat pour qu’on accorde la priorité à ce projet compte tenu de son utilité sociale… J’exhorte aussi les populations à s’approprier de ce projet. C’est un projet social qui est bénéfique pour toutes les populations de notre pays. Donc, j’exhorte tout le monde de faire en sorte qu’on puisse réussir ces travaux pour qu’ils soient aux bénéfices des populations », a indiqué Adama Barrow, tout en émettant l’espoir de pouvoir inaugurer le projet d’interconnexion dans son pays au plus tard en octobre prochain.

De retour de Souapiti, Alpha Assia Baldé, envoyé spécial de Guineematin.com

Tél. : 622 68 00 41

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin