Faya Millimouno et Ousmane Gaoual Diallo

Comme annoncé précédemment, les détenus politiques incarcérés à la maison centrale de Conakry sont actuellement privés de visite. Ils n’ont même plus accès à leurs avocats, alors que nombreux d’entre eux sont malades. Certains comme Ousmane Gaoual Diallo, le coordinateur de la communication de l’UFDG font souvent des malaises dans leurs cellules.

Aujourd’hui, cette manière du pouvoir d’Alpha Condé de traiter des opposants politiques emprisonnés sans aucun procès inquiète les défenseurs des droits humains et les acteurs politiques. Tous dénoncent une « grave violation des droits des détenus » et interpellent les autorités guinéennes sur les « droits élémentaires et universels » de ces prisonniers politiques. Pour sa part, le leader du bloc libéral (BL) dénonce « une situation qui n’honore pas la Guinée ».

Dans un entretien accordé à un reporter de Guineematin.com hier, jeudi 18 février 2021, Dr Faya Millimouno a laissé entendre que son parti est déjà en train de mener des démarches pour obtenir la libération de tous les détenus politiques. Mais, l’opposant admet que la tâche est encore « complexe » compte tenu des positionnements des uns et des autres.

« Priver des détenus de recevoir la visite de leurs proches n’honore pas notre pays. Parce que quand quelqu’un est déposé, il a des droits. Même quand quelqu’un est condamné, il a des droits. Et, le droit de visite est un droit universellement reconnu à un prisonnier, quelqu’un dont les libertés sont restreintes. Nous condamnons cela et nous interpellons les autorités compétentes de faire en sorte que le droit des prisonniers soit respecté.

Nous, nous sommes en train de nous battre pour leur libération pure et simple. C’est très complexe ; mais, nous ne nous décourageons pas. Parce que nous pensons que la seule alternative pour nous est qu’on réussisse à faire libérer tous ceux qui sont en prison, qu’ils soient leaders politiques ou de la société civile », a indiqué Dr Faya Millimouno.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin