C’est dans l’après midi de ce jeudi, 31 mai 2018, que le nouveau ministre en charge des investissements et des partenariats publics privés a pris fonction. Dans son discours, Gabriel Curtis a promis d’œuvrer à valoriser le potentiel dont dispose la Guinée pour faire du pays une référence à l’échelle continentale en matière d’établissement des partenariats publics-privés.

A la tête de ce nouveau département, Gabriel Curtis croit à une administration pragmatique, basée sur la compétence et le professionnalisme afin d’atteindre les objectifs qui lui ont été assignés par le président de la République et son premier ministre.

Gabriel Curtis

Pour atteindre ses objectifs, l’ancien directeur général de l’Agence Guinéenne des Investissements Publics et Privés (APIP) annonce sept mesures phares qu’il compte entreprendre.

« Mettre en œuvre des stratégies adaptées pour attirer les investisseurs; opérationnaliser l’Unité partenariats publics-privés; travailler sur des projets structurants pour aider à la croissance à deux chiffres de l’économie de notre pays et favoriser le développement du secteur privé; mettre en œuvre des petits et très petits projets de stimulus et d’investissements divers à travers des mécanismes de partenariats publics privés innovants à l’attention de nos populations; vulgariser et faciliter l’opérationnalisation de la politique nationale du contenu local pour accroître les opportunités pour notre secteur privé; identifier et continuer la mise en œuvre des réformes nécessaires à l’amélioration du climat des affaires en Guinée et veiller à la compétitivité du pays », a-t-il dévoilé.

Le titulaire de ce nouveau département croit que « la Guinée dispose de plusieurs avantages qui prédisposent à un développement économique radieux, dont son positionnement géographique, son potentiel hydrologique, les nombreuses richesses de son sous-sol fertile et de son sol fertile ».

Pour finir, Gabriel Curtis en appel à la collaboration de tous ses collègues actuels et futurs « à être avares en mots et riches en actions » pour répondre aux attentes légitimes des populations.

Abdoulaye Oumou Sow pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin