Hadja Djénè Kaba Condé, Première Dame de la République de Guinée

La Première dame de la République de Guinée a mal vécu l’investiture du Président Alpha Condé pour un troisième mandat. Deux mois après, Hadja Djénè Kaba Condé n’a toujours pas digéré le fait de n’avoir pas été présentée lors de la cérémonie qui s’est déroulée le 15 décembre 2020 au palais Mohamed V de Conakry. Elle accuse le chef du protocole de la présidence de la République, l’Ambassadeur Mamady Seinkoun Kaba, d’être le responsable de cette « erreur ». Elle l’a dit dans l’émission « Carnet du reporter » de la radio nationale.

« Pourquoi je m’appuie tant à la formation, pourquoi je m’appuie tant à l’école, les enfants sont l’avenir d’un pays. Au lieu de laisser une telle richesse à ses enfants, mieux vaut bien les former, bien les éduquer. La parenthèse que j’ouvre s’est passée le jour de l’investiture (du président Alpha Condé pour son 3ème mandat, ndlr). Pourquoi je fais le lien avec la formation ?

Si le protocole Seinkoun Kaba de la présidence avait été parfaitement bien formé, il allait se rendre compte que j’ai été ignorée dans la salle, et que je suis l’épouse du Président de la République. Ce n’est pas au Président de parler de moi, ce n’est pas au Président de me remercier pour ce que je fais pour lui, je le fais pour moi-même. Mais, j’aurai dû être présentée par le modérateur. Mais, j’ai compris que l’erreur était venue de Seinkoun Kaba », a dit la Première dame.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin