Comme on le sait, les opposants au troisième mandat d’Alpha Condé (FNDC, UFDG/ANAD) ont voulu perturber la cérémonie d’investiture du président Condé à Conakry, sans associer les villes de l’intérieur du pays. Pourtant, dans la ville de Labé, les citoyens ont été surpris de découvrir, dans la matinée de ce mardi, 15 décembre 2020, un impressionnant déploiement des forces de défense et de sécurité, rapporte un correspondant de Guinéematin.com dans la préfecture.

Les citoyens de Labé ont été surpris de constater ce matin que plusieurs parties de la ville sont assiégées par des forces de défense et de sécurité, à l’occasion de l’investiture du président Alpha Condé pour un troisième mandat à la tête de la République de Guinée. Du carrefour hôpital, au carrefour Hoggo M’Bouro (théâtre de grandes manifestations), jusqu’au niveau du stade Elhadj Saïfoulaye Diallo, en passant par le carrefour Saïkou Baldé, la résidence du Gouverneur, le carrefour Thinkisso, etc. tous ces points ont été pris d’assaut par des équipes mixtes de la police, de la gendarmerie et du BTA (Bataillon des troupes aéroportées).

Par ailleurs, l’administration, les banques, stations services et plusieurs autres activités économiques ont été paralysées : boutiques et magasins sont restés fermés. Mais, le grand marché central est resté ouvert, même si certains commerçants ont montré des signes d’inquiétudes

Au marché Yinguéma les vendeuses sont venues exposer des légumes et condiments et les conducteurs des taxi-motos ont continué leurs navettes à la recherche de potentiels clients.

Pourtant, cette psychose est intervenue à Labé alors que ni l’opposition, ni les responsables de l’antenne régionale du FNDC n’ont annoncé une quelconque manifestation.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin