La République de Guinée s’enfonce dans une crise politique à cause de la volonté du président Alpha Condé de changer la Constitution qui l’empêcher de briguer un troisième mandat. Aujourd’hui, sur le plan interne, le processus électoral est décrié et a été boudé par les partis politiques de l’opposition, les acteurs crédibles de la société civile et trois ministres ont déjà claqué la porte.

Sur le plan externe, les récriminations internes sont devenues très audibles et les partenaires de la Guinée commence à voir la réalité en face : la CEDEAO, l’Union africaine, la francophonie, l’Union européenne, les Etats Unis… Tout le monde a compris que la seule obsession du chef de l’Etat sortant est de se maintenir à la tête de la Guinée, même si c’est au prix de la paix civile et la stabilité du pays. C’est pour cela que les appels à la retenue se multiplient. Le dernier en date est celui du Haut Représentant de l’Union européenne qui a publié une déclaration dans l’après-midi de ce vendredi, 28 février 2020.

Guineematin.com vous propose, ci-dessous, l’intégralité de cette déclaration :

Déclaration du Haut Représentant au nom de l’Union européenne sur la situation politique en Guinée

Les récentes déclarations de l’Organisation Internationale de la Francophonie, à travers son communiqué du 24 février sur l’état du fichier électoral guinéen, et la décision de l’Union Africaine, annoncée ce vendredi 28 février 2020, de rappeler sa mission d’observation des élections législatives du 1er mars, confirment les inquiétudes de l’Union européenne. En l’état, l’absence d’inclusivité et de transparence jette le doute sur la crédibilité des échéances électorales à venir.

Cette situation attise le risque de division et de tension au sein de la communauté nationale. Il incombe à tous les acteurs politiques, en particulier au Président Condé en tant que Chef de l’Etat, de renouer le dialogue et de rétablir un climat de confiance propice à la paix sociale et à la tenue de scrutins crédibles attendus pour l’année 2020.

L’Union européenne appelle à la retenue et condamne l’usage de la violence d’où qu’elle vienne.

Elle soutient toute initiative de la région pour trouver une issue pacifique à cette crise et appelle les acteurs guinéens à coopérer.

Lire cette déclaration ici 

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin