C’est dans les environs de 13 heures qu’un présumé voleur de moto a été battu à mort par les habitants du quartier Lambandji, dans la commune de Ratoma. Le drame de ce mardi 30 mai 2017 s’est produit face à l’université privée UNIC, non loin du grand carrefour de Lambadji.

Selon les informations reçues sur le lieu du drame par les reporters de Guineematin.com, le présumé voleur aurait déplacé un conducteur de moto taxi pour l’accompagner. En cours de route, le conducteur de la moto a reçu un coup violent au niveau du cou de la part de son client. N’ayant pas résisté à la douleur du coup reçu, le propriétaire de l’engin est tombé. Voulant profiter de l’immobilité du motocycliste pour fuir, le jeune conducteur a vite crié au secours. C’est dans ce brouhaha que le désormais feu Aboubacar Oularé a été arrêté par les jeunes en colère qui ont préféré se rendre justice en lapidant le bourreau.

Les agents des forces de l’ordre et de sécurité, informés, se sont rendus sur les lieux pour atténuer les ardeurs de la foule surexcitée mais aussi pour sécuriser le corps qui était couché sur la route.

Quelques minutes passées sans violence grâce à l’intervention de la police, une équipe médicale est arrivée pour transporter le corps à l’hôpital pour l’autopsie.

Au moment où ces agents prenaient le corps, les jeunes commençaient à lancer des cailloux et des projectiles sur les forces de l’ordre qui assuraient la sécurité. Ce petit temps de furie ne va pas durer longtemps, le corps a finalement été transporté par l’équipe médicale.

Le conducteur de la moto a été admis dans un hôpital pour des soins après avoir reçu des blessures au cours de la bataille contre son présumé voleur.

Cette justice populaire rendue par les jeunes de Lambadji intervient quelques jours après l’assassinat d’un autre conducteur de moto qui avait été égorgé par des inconnus le jeudi dernier.

Certaines langues affirment que c’est ce cas de meurtre qui a irrité les habitants du quartier pour se rendre justice. Surtout que l’enquête annoncée, comme toujours, n’a rien donné…

De retour de Lambadji, Ibrahima Sory Diallo et Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin