Plusieurs enseignants en service à Kankan sont aujourd’hui entre colère et inquiétude. Cela, suite au blocage de leur salaire du mois de septembre. Le virement du salaire des fonctionnaires au compte de ce mois a eu lieu hier mardi, mais beaucoup n’ont pas pu rentrer en possession de leur argent. Ils dénoncent cette situation et s’inquiètent de leur sort eux et leurs familles, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Kankan.

Ce mercredi, 26 septembre, il y avait du grand monde devant les agences bancaires de la ville de Kankan. Il s’agit des fonctionnaires venus retirer leur salaire du mois qui s’écoule, viré la veille. Mais, parmi eux, certains n’ont pas pu rentrer en possession de leur argent. Plusieurs enseignants en service dans les écoles professionnelles et à l’Université de Kankan ont été surpris de trouver que leurs salaires n’ont pas été virés.

C’est le cas de Thierno Mamadou Samba Baldé, formateur à l’Ecole Normale d’Instituteurs de Kankan : « Je suis surpris, révolté parce qu’ayant servi pendant 10 ans au sein de l’enseignement, je me retrouve aujourd’hui sans salaire. Et quand le chef de l’agence d’Ecobank m’a signifié que mon salaire n’a pas été viré, j’ai fait des démarches auprès de mon chef de service, auprès des autorités qui sont là, pour savoir pourquoi on m’a pas viré, mais mon chef de service lui-même est concerné », explique l’enseignant.

Cette situation préoccupe aujourd’hui Mamadou Samba Baldé qui se demande comment il va vivre lui et sa famille sans salaire. « C’est comme si on a tué toute ma famille au village parce qu’ils n’ont aucune source revenu, ils ne comptent que sur mon salaire. Et moi je suis là avec ma femme et les enfants, j’ai 9 bouches à nourrir, on bloque le salaire sur lequel on compte. Donc c’est une décision qui a de lourdes conséquences pour nous », a-t-il dit.

Un autre enseignant qui s’est exprimé sous anonymat, regrette aussi cette situation. Lui aussi n’a pas eu son salaire de septembre et il est sous le choc. « Franchement les mots me manquent pour manifester ma colère. Ce matin je suis venu vérifier le solde, le chef d’agence m’a dit vraiment qu’il n’y a pas eu de virement sur mon compte, et moi je sais ce que cela représente pour moi. Ce n’est pas la première fois que cela m’arrive, en 2016 aussi j’en avais été victime », a-t-il déclaré.

Selon le Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation, cette situation fait suite à un recensement effectué récemment sur le terrain et qui a permis de détecter plus de 11 000 fonctionnaires inscrits au compte de l’Education Nationale mais qui ont changé de département. C’est pourquoi, le département a décidé de bloquer le salaire de certains enseignants en attendant de voir plus clair dans ce dossier.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Tel: 00224 627 24 13 24

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin