image d’archive

Entamée le vendredi 26 mars 2021, la grève des boulangers a pris fin hier, mardi 30 mars. Les boulangers ont décidé de reprendre le travail après l’acceptation par les autorités de leur décision d’augmenter le prix du pain, a appris Guineematin.com à travers son correspondant sur place.

Fin du calvaire pour les habitants de Kankan. Ce mercredi matin, ils ont trouvé le pain en quantité suffisante dans les marchés de la ville. Toutefois, il leur faut débourser plus d’argent désormais pour avoir du pain. Car le prix de la baguette de pain est passé de 2000 et 3000 francs. C’est d’ailleurs l’acceptation de ce nouveau prix par les autorités qui a amené les boulangers à reprendre le travail après quelques jours de grève.

« Ça fait plusieurs jours que les boulangers ne travaillaient pas parce que les autorités s’opposaient à l’augmentation du prix du pain, tandis que le prix de la farine a augmenté. Mais nous avons finalement trouvé un compromis qui a permis aux boulangers de reprendre le travail. Désormais, nous allons respecter le poids normal et vendre la baguette de pain à 3000 francs. Le prix du pain évolue en fonction du prix de la farine », a indiqué Amadou Camara, vice-président du bureau régional des boulangers de Kankan.

Les responsables des boulangers locaux promettent de mettre en place une équipe qui va descendre sur le terrain pour contrôler le respect du poids normal de la baguette de pain. Tout boulanger qui ne respectera pas ce poids sera interpellé et sanctionné, annonce Aly Badra Traoré, président du bureau préfectoral des boulangers de Kankan.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin