Le gouvernement guinéen et ses partenaires techniques et financiers ont inauguré hier, jeudi 29 avril 2021, un centre d’opération et d’urgence (COU) à la direction régionale de la santé (DRS) de Kankan. La construction de ce centre pilote, premier du genre à l’intérieur du pays, fait suite à la recrudescence des maladies endémiques dans la région. L’initiative vise à apporter une réponse d’urgence aux flambées du poliovirus sauvage et à tout autre problème de santé publique, a appris Guineematin.com à travers son correspondant basé à Kankan.

Face aux flambées de la poliomyélite en Afrique, l’Initiative Mondiale pour l’Éradication de la Poliomyélite (IMEP), l’équipe d’intervention rapide contre la polio en Afrique et la fondation Bill et Mélinda Gates, ont décidé d’apporter leur aide à neuf (9) pays, dont la Guinée. A titre pilote, la Guinée a choisi la région de Kankan pour l’établissement de ce centre d’opération et d’urgence. Selon Joaquim Doénéloubiba, représentant de Volontary Service Since Oversince, un des partenaires techniques de la Guinée, ce centre répond aux standards internationaux en la matière.

Joaquim Doénéloubiba, représentant de Volontary Service Since Oversince

« Une réhabilitation profonde a été effectuée, respectant les procédures et standards internationaux en termes de construction. Cela a permis d’avoir à ce jour une salle de visioconférence internationale qui permet à ce qu’en temps réel, les réunions du centre d’opération et d’urgence qui se tiendront ici à Kankan, soient suivies à travers le monde par les autorités, afin de pouvoir appuyer directement les services régionaux pour la coordination des opérations d’urgence sanitaire », a-t-il indiqué.

Dr Sakoba Keïta, directeur général de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire

Présent à la cérémonie, Dr Sakoba Keïta, directeur général de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire, s’est félicité de la mise en place de ce centre. Ce qui permettra, dit-il, de contrôler les maladies endémiques qui sévissent dans cette région, dont la poliomyélite. « Le but de la construction de ce centre, c’est d’abord pour le contrôle de la poliomyélite et à travers elles, toutes les maladies à potentiel épidémique,  mais principalement les maladies infantiles. Cela doit servir à augmenter la capacité et la couverture vaccinale de 36 à plus de 95% durant les trois prochaines années », a annoncé le responsable sanitaire.

De son côté, le gouverneur de Kankan, a exprimé sa satisfaction par rapport à la mise en place de ce centre. Sadou Keïta a aussi mis l’occasion à profit pour annoncer sa détermination à s’impliquer personnellement dans la préservation de la santé des populations de sa région.

Sadou Keïta, gouverneur de Kankan

« Je voudrais prendre un engagement solennel que ce que je vais dire ici, sera le leitmotiv de notre administration. Parce qu’il est éprouvant de constater que le premier responsable du pays, le Pr Alpha Condé, s’investit à l’effet de protéger sa population  et que nous auxquels on confie les pouvoirs du chef de l’Etat, on estime que conduire la politique de ce dernier serait une perte de temps. Je voudrais donc rassurer le représentant du ministère de la santé que tout va changer désormais dans la région », a-t-il dit.

 

A noter que ce centre d’opération et d’urgence de Kankan est le premier du genre à l’intérieur du pays. Mais l’objectif des autorités guinéennes est de doter toutes les préfectures de la Guinée d’une telle structure sanitaire.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin