Les tenanciers des points de vente (PDV) du service Orange Money ont observé une grève de trois jours en début de cette semaine (du lundi au mercredi) sur l’ensemble du territoire national. A Kankan, cette grève a été largement suivie. Le porte-parole de l’antenne locale du mouvement des points de vente Orange Money (à la base de cette grève) assure d’ailleurs que ce mouvement a réussi à 80% dans la ville de Kankan.

Dans un entretien accordé à Guineematin.com hier, jeudi 12 février 2021, Bamoussa Tinkiano a laissé entendre que certains kiosques sont restés fermés au-delà de la date indiquée pour la fin de la grève. Mais, ce porte-parole de l’antenne locale du mouvement des points de vente Orange Money a également déploré la pression exercée sur les agents grévistes par certains grossistes.

Bamoussa Tinkiano, porte-parole de l’antenne régionale du Mouvement des Points de Vente Orange Money

« Nous pouvons estimer à 80% la réussite de cette grève à Kankan. Parce que seuls les distributeurs ont demandé à leurs PDV d’aller travailler. Il y a même des kiosques qui sont fermés pendant longtemps, on leur a demandé d’ouvrir ces kiosques. Nous avons jugés nécessaire de suspendre le mot d’ordre de grève, parce qu’elle était lancé pour trois jours. Cette première grève était la phase d’essai ; et, nous avons constaté que les gens sont prêts aujourd’hui à nous accompagner », a expliqué Bamoussa Tinkiano.

S’ils ne sont pas rétablis dans leur droit, ces gérants de kiosque Orange Money menace de déclencher une autre grève d’une grande envergure. « On est fin prêt pour le combat, jusqu’à satisfaction de nos revendications. Puisque le problème est national, c’est le bureau exécutif national qui va essayer de prendre des mesures dans un bref temps pour pouvoir envisager autre grève d’envergure », a laissé entendre Bamoussa Tinkiano.

A rappeler que ces tenanciers réunis au sein du « Mouvement des Points de Vente Orange Money » exigent la satisfaction de quatre (4) points de revendication dont le retour sans délais des 7.000 francs guinéens de commission sur chaque retrait d’un million (1.000.000) de francs guinéens.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin