La mise en œuvre de l’approche « Financement basé sur les résultats » a été officiellement lancée à Kankan. La cérémonie a eu lieu samedi dernier, 27 mars 2021, dans les locaux du gouvernorat de cette région administrative. Ce projet vise l’amélioration de l’utilisation des services de santé reproductive, maternelle, néonatale et infantile aux niveaux primaire et communautaire, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé à Kankan.

Le Financement basé sur les résultats a été adopté comme stratégie de réforme du système de santé en Guinée depuis 2016, en lien avec le plan national de développement sanitaire 2015-2024 du ministère de la santé. Selon Dr Daman Keïta, coordinateur de la cellule technique nationale du Financement basé sur les résultats, « c’est une approche de réforme du système de santé qui vise l’amélioration d’un certain nombre d’indicateurs pour renforcer le système de santé dans sa globalité.

L’approche est basée sur un certain nombre de principes à savoir : la contractualisation entre les structures sanitaires et le ministère de la santé sur la d’un certain nombre d’indicateurs. Pour ce départ, à la fin de chaque trimestre, nous allons faire l’évaluation des indicateurs qualitatifs. Les indicateurs qui seront atteints seront validés, et il y aura une prime d’incitation qui sera versée aux structures sanitaires qui sont performantes ».

Ce projet est financé par la Banque mondiale. Selon Dr Demba Mara, représentant de cette institution bancaire dans la région de Kankan, les attentes sont énormes. « L’attente, c’est de renforcer les services de santé. Et pour ça, il faut se baser sur plusieurs composantes, notamment diminuer la pauvreté au sein des communautés, mais aussi que les bénéficiaires des soins soient satisfaits. Il faut aussi que la coordination soit dotée d’engins pour qu’elle puisse se déplacer. Bref, c’est de renforcer le système de santé en Guinée », a-t-il dit.

Présidant la cérémonie de lancement officiel de la mise en œuvre du Financement basé sur les résultats, le gouverneur de Kankan a exprimé sa satisfaction. Sadou Keïta a ensuite remercié le ministère de la santé pour cette initiative qu’il trouve comme « un instrument précieux qui va soutenir la vision du chef de l’État ».

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

 

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com