Un étudiant de l’Université Julius Nyerere de Kankan a été poignardé par des inconnus dans la soirée d’hier, mercredi 19 février 2020. Les faits se sont produits au quartier Hérémakono, près du lycée Marien N’Gouaby, dans la commune urbaine, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

La victime de cette agression, Djibril Condé, étudiant au département Lettres Modernes, est membre de la commission d’organisation des festivités de fin de cycle universitaire de la 11eme promotion du système LMD. Selon nos informations, il aurait été appelé au téléphone à plusieurs reprises par le trésorier de son comité de faculté aux environs de 20 heures pour une réunion au cours de laquelle il devrait faire un compte-rendu financier aux membres.

Après être sorti de la maison, il aperçoit quelques mètres devant lui des individus non identifiés qui vont foncer tout droit vers lui. Les inconnus vont s’en prendre à Djibril Condé, lui intimant de donner tout ce qu’il avait sur lui. Devant son refus d’obtempérer, une bagarre s’engage entre eux. Il sera poignardé au niveau de l’abdomen par un des assaillants qui vont finir par emporter son sac, a-t-on appris.

Bien que très affaibli par le coup de poignard, Djibril Condé réussira à joindre un de ses amis à l’aide de son téléphone qui a échappé aux voleurs. Ce dernier à son tour va alerter la gendarmerie. C’est ainsi que Djibril Condé sera conduit rapidement à l’hôpital régional de Kankan où il a reçu les premiers soins.

La victime, qui est sortie de l’hôpital, suit sa convalescence à son domicile. Selon les médecins, sa vie est hors de danger.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com