Porté disparu depuis le vendredi à Kantoumanina (une sous-préfecture située à 18 kilomètres du chef-lieu de la préfecture de Mandiana), Nouhan Diallo a été retrouvé mort hier, samedi 30 janvier 2021, non loin du champ. Et, selon les informations confiées au correspondant local de Guineematin.com, le constat effectué sur son corps a révélé que ce cultivateur d’une quarantaine d’années a tué par balle à l’aide d’un fusil de calibre 12.

« C’est à 6 heures à la mosquée que nous avons reçu l’information sur la disparition de ce père de famille. Et, directement, nous avons informé le sous-préfet qui à son tour a informé le préfet de Mandiana, le chef du village de Kodiaran pour mener ensemble les recherches. Et, rapidement, il (Nouhan Diallo) a été retrouvé mort à quelques 300 mètres de son champ. Selon le constat, il a été tiré par balle réelle de calibre 12. Et, celui qui l’a tué n’a pris ni sa moto, ni son téléphone. Il (l’auteur de ce meurtre) n’a pris rien sur lui (Nouhan Diallo) », a expliqué Toumany Diallo, le maire de la commune rurale de Kantoumanina.

A noter que Nouhan Diallo était marié et père de plusieurs enfants. Et, son enterrement a eu lieu dans la soirée d’hier, samedi, à Kantoumanina.

De Mandiana, Mamady Konoma Keita

Tel : 625 81 03 26

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin