Madame Aminata Kaba

Une femme a été enlevée dans la soirée d’avant-hier, vendredi 12 février 2021, à Karifamorya, une sous-préfecture située à environ 6 kilomètres de la ville de Kankan. Des individus armés ont embarqué madame Aminata Kaba, mariée et mère de 5 enfants, dans un véhicule pour une destination inconnue, a appris Guineematin.com à travers son correspondant basé à Kankan.

Peur et inquiétude, ce sont les sentiments qui étaient perceptibles ce samedi dans la famille de madame Aminata Kaba à Karifamorya. Cette mère de famille a été enlevée dans la soirée du vendredi, aux environs de 20 heures, par des hommes armés. Le jeune Kabinet Kaba a assisté, impuissant, au kidnapping de sa marâtre.

Kabinet Kaba

« Elle m’a dit d’aller l’accompagner au bord de la route pour qu’elle récupère un colis (en provenance d’Europe). On est partis et on a trouvé un véhicule garé au bord de la route. On a demandé à ceux qui étaient dans le véhicule si c’est eux qui détiennent le colis, ils ont dit non. Lorsqu’on repartait, ils ont appelé ma marâtre pour lui dire que c’est eux qui le détiennent. Lorsqu’elle est repartie vers eux, ils ne lui ont rien donné. Deux hommes sont descendus du véhicule pour la prendre et l’embarquer de force. Mon petit frère et moi, on a tenté de s’y opposer, mais un autre gars est sorti nous menacer avec un pistolet. Nous avons pris la fuite pour aller alerter les gens. Ceux-ci ont pris une moto pour les poursuivre jusqu’à Kankan », a expliqué Kabinet Kaba.

Quelques heures après cet enlèvement, la famille d’Aminata Kaba a été informée qu’elle se porte bien et qu’elle est détenue dans un endroit tenu secret. Ils s’interrogent maintenant sur les raisons de son enlèvement. « Hier nuit, le jeune frère de mon père qui est à Conakry nous a appelés pour nous dire qu’elle est à Kankan ici, nous demandant de rester calme. Ce matin, on lui a envoyé des habits et son tapis de prière. Mais, ceux qui sont allés la voir ne veulent pas dire où elle est. Ils nous ont dit qu’elle a juste été blessée au pied pendant son interpellation », a dit Kabinet Kaba.

Pour l’instant, on ne connaît ni l’identité des ravisseurs de dame Aminata Kaba encore moins les motifs de son enlèvement. Les responsables des services de sécurité de Kankan que nous avons interrogés disent n’être pas au courant de ce dossier.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin