Dans le cadre de la réforme des services de sécurité, l’atelier de formation de vingt trois (23) policiers formateurs-référents en Guinée a pris fin hier vendredi, 28 juin 2019, à Kindia. La démarche s’inscrit dans le cadre du processus d’appropriation des acquis et de la pérennité du concept de la police de proximité. La cérémonie a été présidée par le gouverneur Kindia, en présence du directeur central de la sécurité publique et de nombreux responsables administratifs, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Cette formation qui a regroupé 23 formateurs-référents de la police de proximité, dont une femme, est une initiative mise en œuvre par l’ONG COGINTA, en partenariat avec la direction centrale de la sécurité publique, avec un financement du département d’Etat américain. Selon nos informations, elle s’inscrit dans le cadre du processus d’appropriation des acquis et de la pérennité du concept de la police de proximité dans notre pays.

Hippolyte Harkite Sib, coordinateur du projet Partenaires pour la Sécurité et la Réforme de la Police au service du citoyen à COGINTA,
Hippolyte Harkite Sib

Dans son intervention, Hippolyte Harkite Sib, coordinateur du projet Partenaires pour la Sécurité et la Réforme de la Police au service du citoyen à COGINTA, s’est dit satisfait de la qualité de la formation avant d’expliquer son bien fondé. « En 2015 et 2018 nous avons travaillé à Conakry, principalement à Dixinn et à Kaloum. En 2017 et 2019, nous avons aussi travaillé à Kindia et à Kankan .Et depuis 2019, nous sommes entrain d’investir présentement dans les différentes communes de Siguiri, de Labé et de Mamou. Tout cela s’inscrit dans le cadre de l’introduction de la police de proximité qui consiste d’une part à professionnaliser la police et aussi rapprocher la police des citoyens. C’est dans cette perspective que nous avons organisé cet atelier de formation, pour former les formateurs-référents de police de proximité. Cela veut dire que désormais, nous sommes dans le cadre du processus d’appropriation et de pérennisation de la police de proximité par le ministère de la sécurité. Désormais, nous sommes très satisfaits de cette formation qui vient de se dérouler, parce que nous sommes très confiants que nous avons des formateurs locaux guinéens sur qui nous pouvons compter », a-t-il fait savoir.

Colonel Moussa Barry
Colonel Moussa Barry

Dans la même lancée, le Colonel Moussa Barry a remercié les partenaires et le département de tutelle qui accompagnent la Guinée depuis le début du processus de la réforme des services de sécurité, à travers la mise en œuvre de la doctrine de la police de proximité. Selon cet assistant du coordinateur national de la police de proximité au Ministère de la Sécurité, tous ces acteurs « ont contribué pour le succès de cette formation des formateurs et des coordinateurs régionaux ».

madame Cissé Hadja Sarangbé Camara, gouverneur de la région de Kindia
Hadja Sarangbé Camara

C’est madame Cissé Hadja Sarangbé Camara, gouverneur de la région de Kindia, qui a présidé la cérémonie en présence de plusieurs invités. Après avoir remercié tous les acteurs impliqués dans la réussite de ce projet, elle a dit son espoir de voir se démultiplier les connaissances acquises à l’occasion de cette formation. « Nous devons aujourd’hui être fiers des résultats obtenus dans les 5 communes de Conakry et les 4 régions administratives par l’application de la police de proximité, aussi et surtout par la désignation des policiers-référents au niveau du cadre des établissements scolaires conformément à la vision du chef de l’Etat, le professeur Alpha Condé. Dans le cadre de la pérennisation des acquis de la présente formation, j’invite les formateurs au retour dans leurs unités respectives, à démultiplier et à appliquer le contenu des différents modules qui ont été dispensés », a suggéré Hadja Sarangbé Camara.

La cérémonie a pris fin par la remise des satisfécits aux participants.

De Kindia, Amadou Baïlo Batouala Diallo pour Guineematin

Tél : 628516796

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin