Financée à plus de huit cent millions de francs guinéens et bâti sur une superficie de 612,5 m², la « mosquée Elhadj Dâmodou Camara » du secteur Yabara (dans la commune urbaine de Kindia) a été inaugurée vendredi dernier, 29 janvier 2021. La cérémonie s’est déroulée en présence des autorités administratives et religieuses de Kindia et d’une foule de fidèles musulmans de la cité des agrumes. L’occasion a été mise à profit pour prêcher la paix et cohésion sociale entre tous les fils et filles de Kindia, rapporte un des correspondants de Guineematin.com dans cette préfecture de la Basse Guinée.

Cette mosquée flambant neuf est l’œuvre d’Elhadj Abdourarahmane Palaga Diallo, un guinéen résidant en France. Elle est composée de deux salles de prière (dont une pour les femmes) et a une capacité d’accueil de 800 fidèles, a expliqué Elhadj Boubacar Diallo, alias Kawou Maci, le grand frère du donateur de cette maison de Dieu.

« La construction de cette mosquée a été une volonté de mon jeune frère qui a donné deux parcelles collées de 3600 mètres carrés. Le coût de réalisation est estimé à plus de 800 millions deux cents quatre vingt sept mille de francs guinéens. Après plusieurs problèmes qu’on a rencontrés à Kindia avec les travailleurs, j’ai décidé de reprendre la construction de cette mosquée en prenant des travailleurs à Kamsar.

Vendredi après-midi on venait travailler samedi et Dimanche on retournait pour que je puisse travailler le lundi. Jusqu’à ce que Dieu nous a aidé, on a terminé. Une mosquée ne finit jamais. Mais, ça avancé jusqu’à ce que les fidèles d’ici ont demandé de les accorder la prière de vendredi. C’est aujourd’hui que Dieu a voulu qu’on l’inaugure. Cette mosquée mesure 25 m de longueur sur 24,5 m de largeur. Elle est composée de deux salles de prière dont une pour les femmes dont la capacité d’accueil est de 800 fidèles, deux entrées pour l’imam, un magasin, deux minarets ayant des magasins à l’intérieur, une morgue, un bloc de latrines de 4 cabines et un bureau pour le gardien, le tout entièrement clôturé.

Il y a également des espaces à aménager. Cette maison de Dieu est aussi équipé en tapis, une sonorisation, des ventilateurs et d’autres avec l’électricité. Nous comptons faire une installation des panneaux solaires et faire un forage dans l’avenir pour aider les fidèles musulmans dans cette mosquée, si Dieu le veut bien ».

De son côté, Elhadj Boubacar Diallo, le président des ressortissants de Palaga à Conakry, a souligné que le guinéen à l’initiative de cette mosquée n’est pas à son premier geste en faveur de la communauté musulmane de Guinée. Et, il parle de « l’homme » avec beaucoup de joie et de tendresse.

« J’ai des sentiments de joie, de fierté. J’aurais souhaité aujourd’hui que tous les jeunes soient comme Elhadj Abdourarahmane Palaga Diallo. Pour moi, c’est l’homme le plus intelligent, l’homme qui ne pense qu’à l’adoration de Dieu. L’œuvre que vous avez vue ici, c’est une partie des œuvres d’Elhadj Abdourarahmane. Il continue à faire d’autres mosquées ailleurs. A l’heure actuelle il est en train de faire deux mosquées qu’il finance. Donc, ce qu’il est en train de gagner, c’est qu’il est en train de chercher, c’est pour juste l’adoration de Dieu.

Je suis très content d’avoir participé à cette cérémonie d’inauguration. Cet édifice est une maison commune. Nous aurions souhaité que toutes les ethnies soient représentées parmi les imams. Je suis fier d’entendre que cette mosquée soit dénommée Elhadj Dâmodou Camara qui a reçu mon frère et ami dans cette localité », a dit Elhadj Boubacar Diallo.

Présent à cette cérémonie d’inauguration, Elhadj Alhassane Keïta, membre de la ligue islamique communale de Kindia, a prêché la paix et la cohésion entre les filles et les fils de la cité des agrumes.

« Il est utile de rappeler que tous les guinéens sont de même père et de même mère. L’islam est une religion qui unit les hommes sans discrimination. Les 5 prières recommandées par notre religion ne peuvent pas se faire s’il n’y a pas d’entente et cohésion sociale. Si vous êtes unis ici vous allez réussir et développer votre localité. Nous sommes tous égaux en islam. Donc, au nom des autorités religieuses de Kindia nous ferons tout pour faire en sorte que les conseillers et les imams qui seront désignés pour diriger cette mosquée soient unis et qu’ils s’entendent », a promis Elhadj Alhassane Keita qui dirigé la première prière de vendredi dans cette nouvelle mosquée.

De Kindia, Amadou Bailo Batouala Diallo pour Guinneematin.com

Tel : 628 51 67 96

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com