La caravane nationale citoyenne de la jeunesse poursuit son périple à l’intérieur de la Guinée pour prêcher la paix, la cohésion sociale et la citoyenneté. Après Boké, Kindia et Mamou, la caravane a mis le cap à Labé ce mercredi, 27 novembre 2019. Une initiative du ministère de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes à travers l’Agence Nationale du Volontaire Jeunesse (ANVJ) qui s’est tenue au Centre d’Ecoute, de Conseil et d’Orientation des Jeunes (CECOJE) de Labé.

La cérémonie a connu la présence des autorités administratives de Labé, notamment du gouverneur de la région, en présence de plusieurs jeunes volontaires. Dans son discours, Madifing Diané, a tout d’abord remercié le ministère de la Jeunesse pour cette initiative qui permet aux jeunes volontaires de sillonner le pays pour expliquer la nécessité de la cohésion sociale.

Par ailleurs, le gouverneur Madifing Diané s’est largement exprimé sur les luttes menées pour l’indépendance de la Guinée. Des combats gagnés, d’après lui, grâce à l’union entre les fils du pays. Selon lui, la jeunesse guinéenne doit sauvegarder la paix et se battre pour la cohésion sociale.

En outre, Madifing Diané a invité les caravaniers à bien assimiler les thèmes abordés, notamment le Volontariat, la Citoyenneté et la protection de l’environnement.

À l’instar des autres régions administratives sillonnées par la caravane nationale citoyenne, Yomba SANO, directeur général de l’Agence Nationale du Volontariat Jeunesse, a officiellement remis les documents de loi portant institution et règlement du Volontariat Jeunesse et la loi portant organisation et fonctionnement du Volontariat en République de Guinée aux caravaniers de Labé.

La région administrative de Kankan va constituer la prochaine étape de la caravane nationale citoyenne de la jeunesse.

La rédaction

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin