Mamadou Baïlo Kanté, conducteur de taxi moto blessé par balle

Un présumé bandit a failli être lynché par une foule en colère hier, dimanche 31 janvier 2021, dans la commune rurale Sannoun, relevant de la préfecture de Labé. Mamadou Cellou Diallo a été arrêté par des citoyens après avoir blessé par balle un conducteur de taxi moto pour lui enlever son engin. Il a fallu l’intervention rapide de la garde communale de Sannoun pour le sauver d’une vindicte populaire, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Labé.

Selon nos informations, ce présumé bandit a déplacé un jeune conducteur de taxi moto de la ville de Labé pour Sannoun. Il a attendu qu’ils se retrouvent en pleine brousse pour tirer sur le jeune Mamadou Baïlo Kanté, avant de lui retirer sa moto et s’enfuir avec. « C’est hier, dimanche, que nous nous sommes croisés en ville, et il m’a demandé de le conduire à Sannoun. Lorsque nous sommes arrivés à Sannoun, il m’a dit qu’il va un peu devant. Quand nous avons dépassé Sannoun, il m’a demandé de m’arrêter en pleine brousse. Au moment où je garais la moto, il sorti un pistolet de fabrication locale pour me tirer dessus.

J’ai été atteint au niveau de ma poitrine. Entre-temps, il a pris ma moto pour s’enfuir. C’est ainsi que comme j’avais mon téléphone dans ma poche, j’ai contacté ma maman pour l’informer. Elle m’a dit d’utiliser ma chemise comme compresse afin de stopper l’hémorragie. J’ai réussi à marcher un peu pour demander de l’aide aux citoyens. J’ai décrit la physionomie de mon agresseur, et les gens se sont mis à sa trousse. Finalement, il a été rattrapé quelques minutes après », a expliqué le conducteur de taxi moto, Mamadou Bailo Kanté, trouvé ce lundi sur son lit d’hôpital.

Après son arrestation, Mamadou Cellou Diallo a été copieusement battu par une foule en colère, avant d’être sauvé par la garde communale de Sannoun, qui l’a transporté à l’hôpital. « Nous l’avons reçu dans un état critique. Il a été sévèrement battu et avait beaucoup de lésions corporelles. Quand il est arrivé, nous avons fait les premiers soins et après nous l’avons mis à la disposition de la gendarmerie qui l’avait accompagné ici », a indiqué Dr Roger Haba, le responsable du service des urgences de l’hôpital régional de Labé.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com