C’est la première fois que les sages l’association N’ko s’expriment publiquement sur l’affaire Nanfo Ismaël Diaby, l’imam qui a innové en faisant la prière (Salat) dans la langue maninka (N’ko). Même si son objectif premier est de promouvoir cette langue, l’organisation désapprouve l’attitude du leader religieux, qui attend d’être fixé sur son sort demain, mardi 25 mai 2021, au Tribunal de Première Instance de Kankan. Les sages de cette association disent se conformer à la tradition du prophète de l’islam, consistant à faire la prière (Salat) en arabe (la langue du coran).

« Vu la détérioration de la vulgarisation et de l’apprentissage de l’écriture N’ko par les propos et comportements de certains N’kophones malintentionnés, qui aujourd’hui, sont en train de profaner notre belle religion universelle, qui est la religion musulmane au profit de biens mal acquis çà et là ;

Vu la délation de nos valeurs morales et ancestrales que le peuple mandingue dans son ensemble a connu ces derniers temps par des propos haineux et incendiaires de certains N’kophones qui se réclament défenseurs de cette lange, alors qu’ils sont en réalité des destructeurs ;

Vu que la laïcité n’est pas observable que dans deux ou plusieurs religions et non dans une même religion ;
Nous, associations des sages de N’ko, au nombre de 1025 personnes, déclarons que nous ne pouvons prier qu’en arabe comme l’a fait le prophète Mohamed (PSL). Que le N’ko est une forme d’écriture et non une religion ou une branche d’une religion », lit-on dans cette déclaration lue devant les médias par Karim Kourouma, le secrétaire général de cette association.

Karim Kourouma

M. Kourouma en a profité pour appeler l’imam Nanfo Diaby et ses disciples à changer de comportement : « une religion, c’est quand Dieu envoie un prophète. Et on ne sait pas quel est ce prophète que Dieu a envoyé pour le N’ko. Donc, les gens qui confondent, je les invite à changer rapidement de comportement et de pratiquer l’islam comme le prophète l’a recommandé. Il n’a prié que dans l’arabe », a lancé le secrétaire général de l’association.

De Kankan, Abdoulaye N’koya Sylla pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com