Le mauvais état des routes en Guinée continue de fatiguer les populations, surtout à cette période des grandes pluies. La préfecture de Mandiana, en Haute Guinée, est particulièrement frappée actuellement par ce mauvais état des routes. Depuis la journée d’hier, jeudi 23 juillet 2020, une file de plus de cent véhicules s’est formée à 10 kilomètres de la ville à cause du mauvais état de la route au grand dam de ceux qui pratiquent le tronçon Mandiana-Kankan, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

La préfecture de Mandiana, fief du RPG, le parti au pouvoir en Guinée, tire aujourd’hui le diable par la queue. Après la rupture de nombreux ponts qui relient la commune urbaine à certaines sous-préfectures, c’est la route nationale Kankan-Mandiana qui est dans des difficultés. Les missions ministérielles se succèdent pourtant à Mandiana pour saluer les sages et remercier les populations pour leur soutien au RPG. Mais, la réalité crève les yeux, la misère est bien là. Les routes se dégradent du jour au lendemain sans préoccuper les politiciens.

Sous le poids des gros porteurs en partance pour Sidikila pour y déposer des containers appartenant à une société minière, la route est coupée à 10 kilomètre de Mandiana centre. Une énorme quantité de boue et des eaux stagnantes empêchent les usagers de se rendre à Kankan depuis hier, jeudi 23 juillet 2020. Selon des informations recueillies par le correspondant local de Guineematin.com, une file d’attente de plus de 130 véhicules s’y est formée, rendant la vie impossible aux usagers de la route.

Interrogé par notre reporter, Saliyan Diallo, chauffeur de camion, a expliqué le calvaire qu’il traverse sur les lieux. « On est là depuis 4 h du matin. On était parti à Niantanina pour déposer des marchandises. Mais, le nombre de véhicules ne fait qu’augmenter et à chaque fois qu’un véhicule passe, la route se dégrade davantage. On attend les techniciens de la route pour venir débloquer la situation. Après une concertation entre le PDG de Guiter S.A et les populations de Mandiana, il avait tenu une promesse, celle de ne plus accepter les coupures de la route Kankan-Mandiana », a laissé entendre le conducteur.

De Mandiana, Mamady Konoma Keita pour Guineematin.com

Tél : 625810326

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin