Le Cercle des Acteurs pour la République s’oppose au Front National pour la Défense de la Constitution. Les acteurs politiques membres du CAR estiment qu’il est prématuré et contre-productif d’engager toute action de protestation dans la situation actuelle. Ils l’ont dit à l’occasion d’une conférence de presse ce jeudi, 10 octobre 2019 à Conakry, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

« Le président de la République avait solennellement indiqué le 04 septembre dernier, qu’il ne se prononcera qu’à l’issue de la clôture de la consultation. Hier soir, sur les ondes, le Premier ministre a déclaré avoir remis la synthèse des travaux au président de la République. Ainsi, toute la nation, la sous-région et nos partenaires extérieurs stratégiques sont dans l’attente de la déclaration présidentielle.

Le Cercle des Acteurs pour la République estime que toute action de protestation et de manifestation engagée sans attendre la déclaration officielle du président de la République s’avère prématurée et contre-productive. Toutefois, nous nous gardons en tant que collectif de partis politiques de porter un jugement sur des initiatives dont de près ou de loin nous n’avons pas été associés et ni conviés », a déclaré Bah Oury, président de l’UDD, qui a lu la déclaration du CAR.

Selon ces opposants démissionnaires du FNDC, la stabilité de notre pays et la sécurité de nos concitoyens de Conakry et de l’intérieur du pays les importent au plus haut point. « Nous lançons à cet égard à tous : au gouvernement comme aux autres coalitions et plateformes politiques qui projettent de manifester de faire preuve, en toutes circonstances, de responsabilité et de retenue afin de préserver le libre choix de chaque citoyen guinéen », a lancé Bah Oury, le porte-parole du jour.

A travers cette déclaration, les membres du CAR ont aussi mis en garde « tous ceux de quelque bord qu’ils puissent être, d’instrumentaliser les communautés ethniques du pays afin de saborder la cause nationale qui vise à assurer la stabilité constitutionnelle de la Guinée d’une part et de promouvoir une véritable alternance démocratique apaisée à l’issue d’élections crédibles et transparentes d’autre part ».

Le Cercle des Acteurs pour la République exhorte également tous les Guinéens à travailler dans le sens de la préservation de la paix et la stabilité du pays. « Aux sages et aux autorités morales de notre pays, nous leur lançons un vibrant appel de ne pas se soustraire à leurs responsabilités morales pour intimer tous de marcher dans le sens exclusif du peuple guinéen qui n’aspire qu’à la tranquillité, la concorde nationale et une vie meilleure.

Le président de la République a aujourd’hui, après Dieu, le destin de la Guinée. Le bon choix qui confortera la paix et la stabilité de notre pays le grandira à jamais. Par contre, un autre choix remettant en cause la stabilité constitutionnelle de la Guinée risquera de nous précipiter tous dans une aventure dangereuse et périlleuse. Que Dieu nous préserve d’une telle perspective », souhaite le CAR.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Tel : 620 21 39 77/ 662 73 05 31

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin