« Un enfant avec une tête et deux visages. Et, sur chaque visage, il y avait les deux yeux avec un nez de deux narines. Il y avait une première bouche qui a les dents et l’autre bouche avait une pente labiale ».

C’est un fait inédit qu’on entendait jusque-là que dans les contes et légendes de chez nous. La semaine dernière, une femme a mis au monde un bébé qui a une tête, deux visages, quatre yeux et deux bouches à Léro, un district relevant de la sous-préfecture de Siguirini, préfecture de Siguiri. Le nouveau-né, de sexe masculin, est mort quelques heures après sa naissance.

Selon des informations confiées à Guineematin.com, ce bébé souffrait d’une « malformation congénitale » qui a été détectée avant même sa naissance.

« Ce jour, on a reçu la dame avec une grossesse en série terme ; donc, en échographie, on a constaté que c’est un cas d’hydramnios avec une malformation en cours. Nous n’avons pas pu détecter le degré de la malformation ; mais, l’hydramnios était sévère. Alors, on a procédé à l’accouchement ; et après, on a pu collecter autour de la dame une bonne quantité de liquide amniotique. C’est une malformation qu’on n’a jamais vu. C’était un enfant avec une tête et deux visages. Et, sur chaque visage, il y avait les deux yeux avec un nez de deux narines. Il y avait une première bouche qui a les dents et l’autre bouche avait une pente labiale » a confié une source médicale.

On apprend que ce nouveau-né n’a vécu que quelques heures. Puis, il a rendu l’âme sans que sa mère ne voit son visage. « L’enfant n’a pas survécu. On a tout fait pour ne pas que la maman le voit. On a traité le corps de l’enfant et on a remis au père. La mère a régulièrement été suivie et elle a été libérée dans les meilleures conditions », a indiqué notre source.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin