Le président Alpha Condé a invité les élus de la préfecture de Boké au palais présidentiel. Dans le secret espoir de « récupérer » les élus de l’UFDG et de l’UFR, le chef de l’Etat aurait « dépensé » plus que du verbe contre Cellou Dalein Diallo et de Sidya Touré… Mais, à leur sortie de Sékhoutouréya, les « invités du président » sont allés rendre compte au leader de l’UFDG auquel ils ne se sont pas contenté de TOUT raconter, ils ont, en plus, réitéré leur soutien indéfectible à Cellou et à Sidya, en posant, eux aussi, une et UNE SEULE condition : l’unité de ces deux leaders pour une victoire de l’opposition !

Pour ces élus, il n’est pas question de soutenir un troisième mandat du président Alpha Condé. « Le président qu’on a vu hier à la présidence… Celui qui souhaite le prolongement du mandat de ce dernier est contre la Guinée et contre les Guinéens », a indiqué Thierno Baïlo Camara, conseiller de l’UFDG à la commune rurale de Sangarédi.

Monsieur Camara décrit le président Alpha Condé comme « une personne fatiguée qui est au terme de sa capacité de pouvoir travailler. Celui qui le voit ne peut pas penser et parler de troisième mandat », a ajouté le conseiller communal, face à des journalistes ce dimanche, 23 août 2020, au QG de l’UFDG.

S’inscrivant dans la même logique, Ansoumane Koumbassa, le maire de la commune rurale de Kolaboui a insisté qu’ils ne soutiendront pour rien au monde un troisième mandat. « Pour nous, il n’y pas de troisième mandat », dit-il, réitérant qu’ils sont et restent de l’opposition, tout en insistant sur la nécessaire entente entre les leaders de l’opposition, notamment Cellou Dalein Diallo et Sidya Touré…

A suivre !

Abdoul Ghadirou Baldé pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin