image d’archive

Les travaux de réparation en cours sur la route nationale Mamou-Kindia commencé à faire des mécontents au sein des populations riveraines de cet axe routier. Très tôt, dans la matinée de ce dimanche 5 février 2017, les jeunes du district de Linsan, relevant de la sous-préfecture de Sougueta, préfecture de Kindia, ont barricadé la route nationale qui traverse leur localité. Ils protestaient contre la poussière qui se dégage au passage des véhicules, appris Guineematin.com à travers son correspondant à Mamou.

Selon des passagers en route pour Conakry qui ont contacté Guineematin.com au téléphone, c’est aux environs de 8 heures que ces jeunes ont pris d’assaut cette route pour ériger des barricades afin d’empêcher les véhicules de traverser leur localité où la poussière envahit les riverains à chaque passage des véhicules.

Conséquence des barricades de ce matin, « des files de voitures se sont formées sur la route. Les chauffeurs les plus rusés empruntent les ruelles dans les quartiers pour se tirer d’affaire », a confié des citoyens joints au téléphone.

Pour éviter tout dérapage, la notabilité de Linsan serait actuellement entrain de jouer les sapeurs-pompiers. « Les sages sont venus calmer les jeunes pour éviter que la situation ne dégénère. Ils ont promis de rencontrer les responsables de la société qui chargée des travaux de réparation de la route afin qu’ils envoient des citernes à eaux pour arroser cette partie qui traverse le centre de Linsan », a expliqué une source sécuritaire contactée par notre rédaction à Mamou.

Rappelons qu’en plus du mauvais état de la route, les usagers de la route nationale Mamou-Kindia sont confrontés depuis un certain temps à un véritable bain de poussière qui résulte des travaux de réparation en cours sur cet axe routier.

De Mamou, Keïta Mamadou Baïlo pour Guineematin.com

Tél. : 622 97 27 22

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin