Après son premier roman intitulé « Le sang, le prix du pouvoir », publié en mars 2020 aux Editions Elohim, Bérété Lancéi Condé revient avec une nouvelle œuvre littéraire. Ce journaliste (il est notamment le correspondant de Guineematin.com à Siguiri) et enseignant guinéen, propose cette fois aux lecteurs « Kinikiniko, une fille étrange ». Un ouvrage publié au mois de mars 2021, aux Editions Artige, à Dakar (Sénégal).

Dans ce roman, l’auteur raconte l’histoire d’une brave jeune fille née dans un petit village enclavé, où règnent des pratiques traditionnelles néfastes, comme l’excision, le mariage précoce, la déscolarisation des jeunes filles et l’exploitation des femmes. Kinikiniko, du nom de cette jeune fille, affronte avec courage et détermination tous les obstacles qui se dressent sur son chemin et parvient à s’affranchir du poids de la tradition.

Il s’agit d’un ouvrage engagé, à travers lequel l’auteur dénonce le côté négatif de la tradition, mais aussi d’autres maux qui gangrènent son pays, dont l’analphabétisme, la corruption, les détournements, le népotisme… Il met aussi en exergue les valeurs traditionnelles positives, comme le pardon, le partage et la solidarité, etc.

Ce roman est disponible dans les librairies de la Guinée et du Sénégal. Il est vendu à 70 000 francs guinéens.

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com