L’assemblée générale hebdomadaire de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) de ce samedi, 29 février 2020, a été annulée. Le parti a dit à ses militants de quitter le siège, de ne pas jubiler, mais de continuer le combat, d’autant plus qu’Alpha Condé, dans sa reculade d’hier soir, a bien précisé que le report du double scrutin ne concerne pas ceux qui ont opté pour le boycott. Les militants ont été invités à suivre les manifestations du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC), a appris sur place Guineematin.com

L’UFDG ne compte pas baisser la pression malgré l’annonce du président Alpha Condé du report du double scrutin législatif et référendaire. Alors que les militants du principal de l’opposition s’étaient mobilisés pour l’assemblée générale de ce samedi, Aliou Condé, secrétaire général de l’UFDG, a indiqué que l’heure n’est pas à la réjouissance mais à la poursuite de la résistance active et citoyenne sur le terrain. « Toutes nos félicitations pour la lutte que nous sommes en train de mener. Elle commence à donner des résultats. Mais, nous sommes loin d’atteindre nos objectifs. Il faut que cela soit clair.

Aujourd’hui n’est pas un jour prévu pour une assemblée générale mais un jour de défense de notre Constitution. Ce n’est pas parce qu’hier nuit on a entendu un discours qui dit que le référendum et les législatives sont reportés pour deux semaines que notre objectif est atteint. C’est loin d’être atteint. Pour ceux qui ont bien entendu, nous avons dit que nous ne sommes pas concernés par cela. Donc, notre lutte doit continuer et s’amplifier. Alors, on ne va pas rester ici pour parler parce que c’est le terrain qui commande. Nous devons être sur le terrain pour défendre notre constitution à travers la résistance active et permanente », a-t-il dit avec insistance.

Pour Aliou Condé, devant la solidarité qui est entrain de s’exprimer vis-à-vis des opposants au 3ème mandat, il ne faut pas décevoir. « Le monde entier et avec nous et nous soutient. Il ne faudrait pas qu’on déçoive ceux qui nous soutiennent. Donc, nous devons continuer la lutte pour montrer que c’est nous qui avons raison et que demain, nous auront des élections libres et transparentes avec un fichier accepté par tous et pas de modification de la Constitution. Est-ce que vous êtes d’accord ? »

Les militants, en chœur, vont répondre par l’affirmative avant de quitter le siège du parti. Sur la route Le Prince, certains ont voulu barricader la route. Mais, ils en ont été dissuadés par les agents de sécurité de l’UFDG. Il s’en suivra aussitôt une débandade suite à l’irruption d’un pick-up de la gendarmerie. Le calme est revenu quelques minutes plus tard.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél: 622680041

Facebook Comments Box

Commentaires

Alpha Guineematin.com