La plateforme Jeunes Solidaires a clôturé hier, vendredi 4 septembre 2020, ses activités de lutte contre la pandémie du coronavirus. Des activités qui ont duré environ six mois et qui ont touché la capitale, Conakry, et certaines villes de l’intérieur du pays. La structure a mis l’occasion à profit pour présenter le bilan de ces travaux menés sur le terrain, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Sensibilisation sur le respect des gestes barrières, distribution de milliers de kits de lavage des mains et de masques de protection, ce sont entre autres les activités réalisées par la plateforme Jeunes Solidaires, dans le cadre de la lutte contre la pandémie à coronavirus. Au terme de ces travaux, Salifou Cissoko, le responsable des programmes de cette organisation de la société civile, a présenté un bilan satisfaisant.

Salifou Cissoko, responsable des programmes de la plateforme Jeunes Solidaires

« Depuis le décret instaurant l’état d’urgence sanitaire lié à la présence du coronavirus dans notre pays, la plateforme Jeunes Solidaires, à l’instar d’autres organisations de la société civile, s’est engagée à prendre activement part à la lutte contre cette pandémie. Tant à l’interne qu’à l’externe, JS a fourni matériels, expertise et ressources humaines pour accompagner le gouvernement et ses partenaires dans cette lutte.

Sur le plan externe, courant juin 2020, Jeunes Solidaires a pris part, en tant que partenaire de mise en œuvre, à l’exécution du volet sensibilisation et identification des stations de lavage des mains, du projet STOP COVID-19 de la Coalition des Femmes Leaders de Guinée (COFEL). Dans ce projet, JS a fourni expertise et ressources humaines un mois durant pour planifier et coordonner dix jours d’activités de sensibilisation mobile dans les cinq communes de Conakry sur le respect des gestes barrières ; identifier cent stations de lavage des mains à Conakry ; distribuer des kits de lavage des mains et intrants (savons, javels).

Sur appui financier de Youca en partenariat avec TRIAS Guinée, Jeunes Solidaires a également mis en œuvre les activités de riposte suivantes: un mois d’intenses communications sur les réseaux sociaux, notamment Facebook, par des publications et affiches numériques sur les mesures de prévention de la Covid-19 ; conception et diffusion de quatre spots audio 80 fois dans les radios de Conakry et de l’intérieur du pays (Kindia, Mamou, Dabola) ; achat et distribution de 200 masques aux membres de la plateforme de Conakry et ceux de l’intérieur du pays », a-t-il fait savoir.

Pour clôturer ces activités, Jeunes Solidaires a distribué hier, vendredi 4 septembre 2020, 1000 kits de lavage des mains et 500 masques de protection, dans des restaurants, ateliers de couture, lieux de culte, et marchés de Conakry. « Cette dernière activité d’aujourd’hui, constitue un rappel pour les populations. Et, c’est pour leur dire que la pandémie est encore là et d’insister sur la nécessité de respecter les mesures barrières, afin qu’on puisse se débarrasser de cette maladie qui est là depuis maintenant plusieurs mois. Cela parce que nous avons constaté que beaucoup de personnes ne portent plus les bavettes », a indiqué Salifou Cissoko.

Père Jacques Marie Tolno, curé de la Paroisse Saint Pierre de Bonfi

Ces actions de la plateforme Jeunes Solidaires sont vivement saluées par les bénéficiaires. C’est le cas du père Jacques Marie Tolno, curé de la Paroisse Saint Pierre de Bonfi. « Je suis vraiment satisfait. Je suis très content de cette plateforme qui a eu cette initiative. Je dirai que c’est l’union qui fait la force. Quand on est unis, on peut faire quelque chose. Donc nous sommes très heureux de bénéficier de ces kits sanitaires de sa part pour nous protéger contre cette pandémie qui a endeuillé des familles. Et nous remercions cette brave plateforme pour avoir aidé le gouvernement à lutter contre la covid-19 dans notre pays », a dit le leader religieux.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Tél : (+224) 622919225

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin