Les autorités de Kankan viennent de créer un commissariat spécial de la sécurité routière. Une nouvelle structure qui vise à lutter plus efficacement contre l’insécurité routière. La mesure a été annoncée à l’issue d’une réunion organisée hier, lundi 21 janvier 2019, par le préfet de Kankan, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Cette rencontre a réuni les autorités préfectorales et sécuritaires ainsi que les syndicats des transporteurs de Kankan. Ces différents responsables ont planché sur les mesures à prendre pour combattre plus efficacement l’insécurité constatée sur les routes de la préfecture. « Le contexte de cette rencontre, c’est que nous avons constaté beaucoup de recrudescence des accidents de la circulation, beaucoup de cas de vols de motos, de brigandages.

Mais aussi, il y a une circulation incontrôlée des véhicules sans plaque d’immatriculation avec tout son cortège d’insécurité avec des kidnappings d’enfants. Il y a beaucoup de corruption et nous voulons renverser cette tendance à travers la création d’un commissariat spécial et la nomination d’une équipe pour endiguer les vols de motos, les surcharges, etc. », a annoncé le préfet de Kankan, Aziz Diop.

Après la mise en place de ce commissariat spécial et la nomination de son dirigeant, les autorités de Kankan ont pris un certain nombre de mesures à mettre en œuvre sur le terrain, confie le préfet : « il y aura d’abord, une semaine de campagne de sensibilisation pour la sécurité routière, et après la campagne de sensibilisation, nous allons procéder à la répression intelligente.

Les véhicules seront mis en fouille. Quand on prendra un voleur de motos, celui qui viendra demander pardon sera aussi poursuivi pour complicité, les brigands seront aussi poursuivis en justice. Dans les jours à venir, nous allons mettre des barrages pour que les véhicules qui rentrent à Kankan, non immatriculés, puissent se mettre à jour avant de rentrer ».

C’est le Colonel Jerôme Kolié, ex-commissaire central adjoint de la police routière de Kankan, qui a été nommé à la tête de ce nouveau commissariat spécial. L’officier promet de travailler à remettre de l’ordre dans la circulation. « Aujourd’hui, le département a eu confiance en moi pour me nommer à ce poste. J’ai entendu beaucoup de plaintes de la part de nos frères syndicats sur le comportement de mes agents sur la voie publique.

C’est vrai, je ne peux pas dire le contraire, mais puisque je viens d’être nommé à ce poste, je vais bien m’impliquer pour changer la donne, parce qu’il y a trop de désordre dans la circulation, non seulement au niveau de mes hommes mais aussi au niveau des usagers de la route », a dit le Colonel Jerôme Kolié, qui précise que 20 autres commissariats spéciaux de la sécurité routière ont été créés de nos jours dans tout le pays.

A rappeler que selon les statistiques de la police routière, 135 accidents de la circulation ont été enregistrés dans la commune urbaine de Kankan au cours de l’année 2018. A cela s’ajoutent plusieurs cas de vols de motos et de brigandages.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Tél : 00224 627 24 13 24

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin