Dans la matinée de ce vendredi, 29 janvier 2021, les forces de défense et de sécurité de la ville carrefour ont mis le grappin sur trois présumés coupeurs. Les suspects (Mamadou Diallo, Mamadou Habibou Barry et Amadou Oury Sow) ont été arrêtés à Petel-Balya, un quartier situé au nord dans la commune urbaine de Mamou. Et, la perquisition de leur chambre aurait d’ailleurs permis la saisie de deux armes à feu (un PMAK et un TT30), a appris le correspondant de Guineematin.com à Mamou.

Selon les informations, l’interpellation de ces présumés coupeurs de route a été rendu possible grâce à une synergie d’action des forces de défense et de sécurité (militaires, gendarmes et policiers) de la ville carrefour. Et cela, après avoir reçu des informations sur ces présumés malfaiteurs.

Elhadj Sidiki Camara, procureur de la République près le tribunal de première instance de Mamou

« Face à la recrudescence de la criminalité et à l’essor du grand banditisme dans notre région, en l’occurrence les cas de vol à main armée, dont sont fréquemment victimes les usagers de la route et les paisibles citoyens, plusieurs réunions de concertation ont eu lieu entre les différents acteurs de la chaine pénale. Ces rencontres ont permis la mise en place d’une synergie d’action qui a conduit inéluctablement de plusieurs suspects. Pour le cas spécifique de ce jeudi, 28 janvier 2021, c’est aux environs de 22 heures, sur la base des informations reçues, qu’une réunion sécuritaire a regroupé urgemment tous les chefs d’unités de gendarmerie dans l’enceinte de l’escadron mobile N°12 de Mamou. A la suite de cette réunion, une mission a été déployée sur l’axe routier Mamou-Dabola. Cette sortie a permis l’interpellation de trois présumés coupeurs de route ce matin, 29 janvier 2021, au quartier Petel-Balya. La perquisition effectuée dans leur chambre a permis la saisie de deux armes à feu : un PMAK et un TT30 », a expliqué Elhadj Sidiki Camara, le procureur de la république près du tribunal de première instance de Mamou.

Rencontré dans les locaux de la gendarmerie territoriale où ces trois présumés coupeurs de route ont été présentés à la presse, le Lieutenant Colonel Bakary Camara, Commandant de la brigade de recherche et commandant de la gendarmerie territoriale de Mamou, appelé les populations à collaborer avec les services de défense et de sécurité pour éradiquer le grand banditisme dans la ville carrefour. Cet officier de la gendarmerie a aussi une approche avec les chefs de quartier et de secteur.

Lieutenant Colonel Bakary Camara, Commandant de la brigade de recherche et commandant de la gendarmerie territoriale de Mamou

« Nous avons rencontré les chefs des quartiers en donnant des numéros pour pouvoir collaborer avec nous. Parce que ces bandits sont parmi nous, ils sont dans les quartiers. Nous irons très loin en remettant aussi les chefs secteurs ces numéros pour traquer ces bandits partout où ils se trouveront. Nous, nous ne sommes pas les ennemis de la population, mais plutôt nous  sommes là  pour leur protection. Nous comptons sur les populations pour nous aider à mettre main sur les bandits qui fatiguent populations » a confié le Lieutenant  Colonel Bakary Camara.

De Mamou Boubacar Ramadan Barry pour Guineematin.Com.

Tél : 625 69 89 19/657 34 39 39

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin