Les jeunes de la ville de Mandiana ne décolèrent toujours pas. Près de deux semaines après leur manifestation qui s’était soldée par un mort et plusieurs blessés, ils sont toujours déterminés à descendre à nouveau dans la rue pour se faire entendre.

Ces jeunes projettent d’organiser une nouvelle marche pacifique le lundi, 1er octobre 2018 pour dénoncer les promesses non tenues du président Alpha Condé, a appris le correspondant de Guineematin.com sur place.

Même si le calme règne dans la ville de Mandiana, la méfiance est également de mise sur place depuis le 14 septembre 2018, jour auquel une personne avait été tuée et de nombreuses autres blessées dans la répression violente d’une manifestation pacifique des jeunes de la ville. Suite à cette situation, les sages de Mandiana, le Patriarche en tête, se sont fortement impliqués pour calmer les jeunes et éviter que la situation ne dégénère.

Mais s’ils ont réussi à canaliser leurs fils jusque-là, la situation risque de se compliquer pour les notables de la ville. Car, les jeunes semblent être à bout de patience et ne veulent plus écouter les conseils des sages. A l’issue d’une réunion tenue ce mercredi 26 septembre, ils ont décidé d’organiser une nouvelle manifestation le lundi, 1er octobre prochain pour exprimer leur ras-le-bol de façon pacifique.

« Nous allons redescendre dans la rue non seulement pour revendiquer nos promesses non tenues par président de la République, mais aussi pour dénoncer le retard de la délégation gouvernementale dont la venue a été annoncée et qu’on ne voit toujours pas », a déclaré le porte-parole des jeunes, Nouhan Bayo. Ces jeunes disent vouloir dénoncer par la même occasion, le meurtre d’un des leurs et tous les blessés à l’occasion de leur marche pacifique du 14 septembre dernier.

A noter que l’administration est complètement paralysée actuellement à Mandiana. Le bloc administratif et la plupart des services déconcentrés de l’Etat sont fermés. Une situation due à la méfiance totale qui règne depuis environ deux semaines dans cette ville de la Haute Guinée.

De Mandiana, Paul Sandouno pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin